HomeActualitésFESTIVAL PREMIERS ARRIVES JOUR 18 : Une journée avec l’Ensemble Cairn

FESTIVAL PREMIERS ARRIVES JOUR 18 : Une journée avec l’Ensemble Cairn

FESTIVAL PREMIERS ARRIVES JOUR 18 : Une journée avec l’Ensemble Cairn

« Les Métamorphoses du Cercle » sont une ode au mouvement perpétuel, ce mirage de la pensée, que nombre de scientifiques de toutes époques ont aimé rêver. Ce spectacle est une évocation de ces mouvements qui voudraient nous faire croire qu’ils sont sans fin, autosuffisants comme les mouvements de toupies, de moteurs ou des humains (les derviches tourneurs).  C’est un hommage à la figure du cercle dans sa possibilité d’extension ou de rétrécissement jusqu’au point.

« Les métamorphoses du cercle » (titre emprunté au critique littéraire Georges Poulet), sont l’occasion d’une confrontation entre deux champs expressifs dans un même espace de rencontre : celui de la vitesse, du mouvement ; et deux techniques d’expressions, deux arts : l’alto et le cirque. La musicienne fait vibrer son alto pendant que le jongleur fait danser ses cerceaux. Tous deux jouent à créer des ondelettes pour entrer en relation. Il se croisent, s’entrecroisent et rentrent aussi en communication avec le public.Dans cette pièce, la musique s’entrelace entre sonates de J.S Bach et compositions de Karl Naegelen. Celui-ci adopte une méthode de transformation de la musique de Bach, soit en procédant à une nouvelle coloration musicale, soit en travaillant à une sorte de destruction rythmique de l’œuvre originale. Mais l’essentiel est la notion de continuum. L’altiste passe de la musique baroque à la musique d’aujourd’hui avec la même habileté que le circassien passe d’un cerceau à l’autre.Ce vendredi 5 avril, 325 élèves de primaire jusqu’au lycée ont pu découvrir cette création co-produite par l’Atelier à spectacle. Pour la séance du soir, 172 spectacles ont été conquis par les performances des deux artistes.
 

Partenaires