HomeLes SpectaclesMusique YOLANDE MOREAU ET CHRISTIAN OLIVIER

YOLANDE MOREAU ET CHRISTIAN OLIVIER

  • PRÉVERT

    C’est la rencontre inattendue de l’humour lunaire et de l’univers très solaire des Têtes Raides.

    La comédienne et réalisatrice aux 3 Césars Yolande Moreau partage la scène avec le chanteur à la voix grave et cassé du groupe des têtes raides, Christian Olivier. Les deux artistes se sont retrouvés autour d’un troisième univers celui de Jacques Prévert. Elle dit les textes, il les chante. La rencontre est pleine de nuances et de sensibilité.

    Accompagnés de trois musiciens, ils revisitent l’œuvre du poète pour la faire entendre sous une nouvelle forme. Parfois drôle, parfois tragique, mais toujours juste et ancré dans le présent, c’est un nouvel inventaire sur un air de rhapsodie poétique. Il y a les classiques comme « Les feuilles mortes » mais aussi des poèmes moins connus mis en musique par Christian Olivier.

    L’expérience devait être unique. L’idée est venue un peu des deux. Ils se sont rencontrés, par hasard, lors d’une exposition sur Jacques Prévert, en Suisse. Puis, le succès du duo aidant, ils ont décidé de partir en tournée. Le spectacle est drôle, parfois tragique mais toujours juste !

     

    Un spectacle bourré d’humanité où les lectures répondent aux chansons avec simplicité, humour et émotions

    Yolande Moreau, une artiste belge adopté par les normands

    Yolande Moreau aime écrire, jouer, réaliser et jardiner dans l’ordre qu’il vous plaira. Comédienne et réalisatrice belge, elle est lauréate de trois Césars : meilleur film et meilleure actrice pour Quand la mer monte en 2005, et meilleure actrice pour Séraphine en 2009.

     

    Formée à l’école de théâtre Jacques Lecoq, Yolande Moreau commence par jouer des spectacles pour enfants. Elle écrit en 1982 « Sale affaire, du sexe et du crime », un one-woman-show dans lequel elle interprète une femme qui vient de tuer son amant. Agnès Varda, qui la remarque sur scène, lui offre ses premiers rôles dans le court métrage « 7 p., cuis., s. de b., … à saisir », puis dans son long métrage « Sans toit ni loi » (1985).

    En 1989, Yolande Moreau rejoint la troupe de Jérôme Deschamps et de Macha Makeieff, dont elle devient l’un des piliers. Des spectacles « Lapin chasseur » ou « Les Pieds dans l’eau »au programme télé « Les Deschiens », elle impose un personnage loufoque et poétique aux manières frustes. Dès lors, elle est de plus en plus sollicitée par les réalisateurs, qui lui confient le plus souvent des rôles comiques. Vue en 1995 dans les films à succès « Le Bonheur est dans le pré » et « Les Trois Frères », elle incarne aussi la concierge du « Fabuleux destin d’Amélie Poulain ». La délicate Dominique Cabrera lui permet de dévoiler une autre facette de son talent dans « Le Lait de la tendresse humaine » et dans « Folle embellie ».

    En 2004, Yolande Moreau passe derrière la caméra avec « Quand la mer » monte, co-réalisé par Gilles Porte. Virée chaleureuse dans le Nord de la France, réflexion sur la vie d’artiste et émouvante histoire d’amour, ce coup d’essai séduit la critique et le public, et décroche le César et le Delluc de la Meilleure première œuvre. Auréolée pour ce même film du César de la meilleure actrice, Moreau continue de jouer la comédie pour d’autres : clocharde rougeaude dans le cartoonesque « Enfermés dehors », comtesse persiffleuse dans « Une vieille maîtresse », elle apporte toute son humanité à la peintre oubliée « Séraphine » dans le biopic de Martin Provost en 2008. Suite à cette prestation très remarquée pour laquelle elle reçoit un nouveau César de la Meilleure Actrice, elle joue les ouvrières flingueuses dans le décapant « Louise Michel » de Delépine et Kervern, avant de se glisser dans la peau de Fréhel (Serge Gainsbourg (vie héroïque)).

    Tantôt inquiétante tantôt attendrissante, Yolande Moreau se déchaîne à la tête d’un groupe de goules dans le film d’horreur La Meute et campe une femme qui assassine son mari dans « Où va la nuit », un drame qui marque ses retrouvailles avec Martin Provost. Tout aussi fidèles, Delépine et Kervern lui confient le rôle de l’épouse de Gérard Depardieu dans « Mammuth » (2010). Elle prouve que l’émotion et la démesure ne sont pas inconciliables, à l’image de sa composition déchirante de mère de Noémie Lvovsky dans le fantasque Camille redouble.

    Prenant part aux projets les plus variés, elle qui a prêté sa voix au film d’animation « Mia et le migou » campe deux jumelles pour François Ozon (Dans la maison). En 2013, elle retourne derrière la caméra (seule cette fois) avec « Henri », présenté à la Quinzaine des Réalisateurs, ou la rencontre inattendue entre un restaurateur veuf et une handicapée mentale.

    Au cours de ces 30 dernières années, Yolande Moreau a surpris le public en montrant la diversité de son talent. Du comique au tragique, elle s’est ainsi imposée comme une figure incontournable du cinéma francophone. C’est d’ailleurs la seule Belge à avoir reçu deux Césars en tant que meilleure actrice. Très discrète sur sa vie privée, elle s’est installée depuis plus de vingt ans avec son mari en Normandie. Elle y vit en tout sérénité et artistiquement, elle fait ce dont elle a envie. Cette expérience inédite avec Christian Olivier, est un plaisir qu’elle partage avec le public.

     

    Source Allociné

     

    Christian Olivier, la voix des têtes raides

    Christian Olivier aime écrire, chanter, composer et crier dans l’ordre qu’il vous plaira. Chanteur, guitariste, accordéoniste, parolier, compositeur et graphiste français, il est membre fondateur des Têtes raides. Ils conjuguent leurs talents artistiques pour lire et chanter les textes de Prévert dans un spectacle musical.

     

    Christian Olivier naît en 1964 au Mali, où ses parents travaillent. La famille s’installe en France, dans l’Essonne, quand il a huit ans. Il effectue une partie de ses études à l’École Estienne, dénomination courante de l’école supérieure des arts et industries graphiques (ESAIG), située dans le 13ème arrondissement parisien, mais c’est dans la musique qu’il finit par se jeter à corps perdu. En 1984, il monte le groupe Red Ted avec son frère Pascal Olivier, dit « Cali », et Grégoire Simon, dit « Iso ». Le groupe devient Têtes Raides en 1987.

    Les textes de Christian Olivier, imprégnés de poésie et de littérature, s’inspirent de Brassens, de Brel, de Prévert, de Desnos… Poésies tour à tour tranchantes, naïves, surréalistes, drôles et surtout empreintes de tendresse et de désespoir mêlés, Christian Olivier cultive la différence tant dans l’écriture que dans la musique.

    Le groupe reprend notamment des chansons et des poèmes d’autres artistes avec beaucoup de réussite et de tact : « Pauvre Martin » de Georges Brassens, « les Vieux » de Jacques Brel, « l’Amour tombe des nues » de Robert Desnos, « Hexagone » de Renaud, « Je voudrais pas crever » de Boris Vian, « Notre besoin de consolation est impossible à rassasier » de Stig Dagerman ou encore dans le dernier opus « Je voudrais » d’un auteur inconnu.

    Avec « Les Chats Pelés », dont faisait partie Benoît Morel chanteur de La Tordue, il réalise la charte graphique des pochettes, affiches et programmes des Têtes Raides et de La Tordue. Leurs créations sont aussi des éléments du décor dans les spectacles des Têtes Raides (notamment aux Bouffes du Nord en 2002 et 2003). Ce collectif ne comprend plus que Christian Olivier et Lionel Le Néouanic. En 2009, après avoir composé et chanté quelques duos, notamment avec Olivia Ruiz, il s’illustre en solo pour la première fois sur un album-hommage à Boris Vian, en reprenant le titre « Les Joyeux bouchers ». Dans « On N’Est Pas Là Pour Se Faire Engueuler ! ». Mais c’est en 2016 qu’il accouche de son premier véritable disque sous son nom, intitulé « On / Off ».

     

     

    Sources wikipédia/Universal Music

     

    EN SAVOIR PLUS

    http://www.ontroerendgoed.be/fr/projecten/fight-night/

    DISTRIBUTION

    Auteur : Jacques Prévert

    Interprètes : Yolande Moreau et Christian Olivier

    Clavier :

    Guitare :

    Instrument à vent :

    PRODUCTION :  Astérios productions

    Billetterie

    Partenaires