HomeLes SpectaclesThéâtre THÉÂTRE DU CENTAURE

THÉÂTRE DU CENTAURE

Centaures quand nous étions enfants de et par Fabrice Melquiot

THÉÂTRE/DANSE/ART ÉQUESTRE 

 

spectacle scolaire

Et si le centaure, figure mythologique, moitié homme moitié cheval, existait vraiment ? Dans ce spectacle, les cavaliers Camille et Manolo nous en persuadent. Ils partagent sur scène leur histoire, celle de leur enfance, de leur rencontre, de leur passion commune pour les chevaux. Ils nous convainquent que la «bête» n’en est pas une, mais qu’elle fait partie de nous. Sur le plateau apparaissent Camille-Gaïa et Manolo-Indra, deux créatures de théâtre captées dans une proximité rare, pour habiter un texte écrit et mis en scène par Fabrice Melquiot. S’engage alors une chevauchée gracieuse dans un corps-à-corps homme-animal. La magie opère entre ces deux créatures légendaires. Le dispositif scénique avec vidéos et photographies projetées sert d’écrin à cette connivence de tous les instants. Contempler l’histoire de Camille et Manolo, c’est un peu revenir à sa propre origine et se questionner sur nos convictions et croyances. Un conte amoureux, où l’on se prend à rêver, quel que soit notre âge.

La presse en a parlé

« Fabrice Melquiot a écrit et met en scène cette confession autobiographique, à la fois tendre, bouleversante et poétique, dans un paysage d’images et de vidéos. Avec de belles cavalcades, car, pour Camille et Manolo, leur utopie d’être centaure est toujours en mouvement.» TELERAMA – 2020

 

«Mi-humains mi-chevaux. Parler d’enfance, d’amour, d’eau fraîche, de rock, dans une bonne odeur de cheval et de crottin!? Allez voir Camille et Manolo, du Théâtre du Centaure.» LE MONDE – 2019

 

«Une chevauchée mythologique où l’homme et le cheval ne font qu’un» CULTUREBOX- FRANCE INFO – 2018

Distribution

Distribution

Texte et mise en scène : Fabrice Melquiot

Assistante à la mise en scène : Mariama Sylla

Chorégraphie équestre, interprètes : Camille, Manolo

Chevaux : Indra (pure race espagnole), Gaïa (frison)

Création sonore et musicale : Nicolas Lespagnol-Rizzi

Création photographique : Martin Dutasta

Création lumière et régie : Jean-Marc Serre

Régie plateau : Sylvain Vassas Cherel, François-Xavier Thien

Conseil vidéo : Gabriel Bonnefoy

Et les voix de : Elsa Scholler, Timeo Bonnano, Lua Gaggini, Laurent Schefer, Christiane Suter, Claude Thébert

Mentions légales

Coproducteur :  Théâtre Am Stram Gram – Genève, Théâtre du Centaure – Marseille, Théâtre Gymnase-Bernardines – Marseille, Théâtre national de Nice – CDN Nice Côte-d’Azur, Extrapôle – Marseille

Soutien : Maisons Mainou – Genève.

Crédit photo: JEANNE Roualet // Matthieu Paris

En savoir plus

Le Théâtre du Centaure c’est ce que Michel Foucault appelle une « hétérotopie », le lieu physique réel de réalisation d’une utopie. Un espace concret qui héberge l’imaginaire comme une cabane d’enfant, un espace à la fois mythique et réel.

Concrètement, le Théâtre du Centaure c’est une famille d’une dizaine d’équidés et d’humains qui ont construit ensemble un mode de vie et de création spécifique. Village, écuries, lieu de travail et de fabrique, où dix personnes et dix chevaux œuvrent tous les jours à la réalisation d’une utopie.

 

Évidemment le Centaure n’existe pas. C’est l’utopie d’une relation, d’une symbiose pour n’être qu’un à deux. « Parce qu’il est impossible, parce que c’est une utopie, le Centaure est pour nous une forme d’engagement. Un engagement qui nous pousse à inventer un théâtre qui n’existe pas, des formes différentes, un langage autre ».

 

Fondé, en 1989, le Théâtre du Centaure est implanté à Marseille depuis 1995 : d’abord en résidence au Centre équestre Pastré (Marseille 8e), il est depuis fin 2016 situé à La Jarre (Marseille 9e), dans les Hauts de Mazargues, une Zone Urbaine Sensible en limite du Parc national des Calanques.

Il est là un trait d’union entre Ville et Nature comme le Centaure est un trait d’union entre l’homme et l’animal.

https://www.theatreducentaure.com/

Billetterie

Partenaires