HomeLes SpectaclesMusique ENSEMBLE CAIRN

ENSEMBLE CAIRN

Les Métamorphoses du Cercle

14H SÉANCE SCOLAIRE / 21H SÉANCE TOUT PUBLIC

Spectacle programmé dans le cadre de Premiers arrivés, le festival Jeune Public de l’Agglo du Pays de Dreux

Du Hula-hoop en mode baroque et contemporain

« Les métamorphoses du cercle » (titre emprunté au critique littéraire Georges Poulet), sont l’occasion d’une confrontation entre deux champs expressifs, la vitesse et le mouvement, dans un même espace de rencontre qu’est la scène.

Au son de Bach et de Karl Naegelen, un jongleur fait tournoyer ses cerceaux au rythme des vibrations de l’alto de la musicienne. Comme un conte sans parole, c’est dans un univers de rêves, de songes que les deux artistes emmènent le public.

C’est une ode au mouvement perpétuel tant rêvé par les scientifiques de toutes époques et un hommage à la figure du cercle, de son extension à son rétrécissement.

Dans le monde du cirque, le cerceau est, pour Sylvain Julien, circassien, sous exploité. Réduit au numéro de Hula-hoop féminin, pour lui, c’est une pratique peut aussi se décliner au masculin. Le cerceau sera jonglé dans le sens traditionnel du terme. Actuellement en création, Sylvain Julien promet d’animer cet objet rotatif de manière spectaculaire en le multipliant, en l’empilant verticalement, en dansant avec lui…

Un dialogue perpétuel au sein de cercles entre des cerceaux, des corps et des musiques pour un univers inédit à nos yeux ;

 

Sylvain Julien

Diplômé du Centre National des Arts du Cirque de Châlons en 2004, Sylvain Julien est interprète dans différentes compagnies, naviguant du cirque à la danse, de la marionnette au théâtre, en passant par le conte ou encore la magie. Jongleur mais aussi manipulateur d’objets improbables (branches, pneus, cordes, etc…) il explore les relations de son corps aux objets dans des espaces et des univers variés. Parallèlement, dans une démarche plus personnelle, il affirme une présence étrange, sombre et drôle à la fois, cultivant son regard décalé sur le monde qui l’entoure.

 

Cécile Brossard

Cécile Brossard obtient un premier prix d’alto, de musique de chambre et  l’improvisation générative au CNSM de Paris. Elle s’est également formée à la musique baroque au CNR de Paris et a suivi un cursus de perfectionnement au quatuor à cordes à la Hochschule de Bâle avec Walter Levin. Alto solo à l’orchestre symphonique de la Garde Républicaine, Cécile Brossard joue dans plusieurs ensembles sur instruments d’époque mais est aussi très investie dans la musique de son temps, notamment en tant qu’altiste de l’ensemble Cairn. Lauréate du concours international de l’ARD à Munich, elle a été membre du Quatuor Benaim puis du Quatuor Cambini-Paris avec lesquels elle a joué dans de nombreux festivals en Europe et participé à plusieurs enregistrements.

 

Ensemble Cairn s’est posé à Dreux

L’Ensemble Cairn existe depuis 1998. Jérôme Combier en est le directeur artistique,

Guillaume Bourgogne le directeur musical. Il se donne pour aspiration et objectif la

conception de concerts mettant en valeur la musique de son temps et se veut autant un

ensemble dirigé qu’un ensemble attentif à un travail de musique de chambre rigoureux. Il arrive souvent qu’une idée génératrice, un principe de départ – ce peut être l’idée du fragment en musique, de la transcription, de l’importance des mains, de l’obscurité – soit la pierre de touche de tout un concert. Par ailleurs, pour certains concerts, Cairn souhaite placer la création musicale en regard d’un répertoire plus large, mais aussi, lorsque le projet est fondé, de la confronter à d’autres formes d’art (arts plastiques, photographie, vidéo), voire à d’autres types de musiques – l’ensemble a rencontré Vincent Lê Quang, Marc Ducret, John Hollenbeck, musiciens de jazz.

Aujourd’hui, Cairn est installé en Région Centre-Val de Loire et est en résidence au Théâtre d’Orléans, Scène nationale. Il est soutenu dans sa démarche artistique par la Direction Régionale des Affaires Culturelles de la Région Centre-val-de-Loire, au titre de Ensemble à Rayonnement National et International (ERNI), par le Conseil Régional au titre des ensembles conventionnés, ainsi que par la Sacem. De 2006 à 2009, Cairn est en résidence à l’Abbaye de Royaumont. Il a été invité par les Festivals Why Note (Dijon), Archipel (Genève), Musica, Tage für Neue Musik (Zurich), Darmstadt (Allemagne), Borealis (Novège), par la Villa Médicis (Italie), l’Almeida Theater (Londres) et le CCN de

Montpellier, les Scènes nationales d’Orléans, Blois, Bourges, Arras-Douai, Quimper, La-

Roche-sur-Yon, etc.

 

EN SAVOIR PLUS

http://ensemble-cairn.com/projets/Les-metamorphoses-du-cercle-

DISTRIBUTION

Alto : Cécile Brossard

Cerceaux : Sylvain Julien

Composition : Karl Naegelen

CoPRODUCTION :  Ensemble Cairn ; l’Atelier à spectacle, la Scène conventionnée de l’Agglo du pays de Dreux (Vernouillet-28)

AIDE : Ministère de la Culture et de la Communication ; Direction Régionale des Affaires Culturelles de la Région Centre-Val-de-Loire, au titre de l’aide aux Ensembles à Rayonnement National et International (ERNI).

SOUTIEN : SACEM au titre de l’aide aux ensembles spécialisés ;  ONDA pour sa présence dans les Scènes nationales d’Arras-Douai, de la Roche-sur-Yon, d’Orléans ; Conseil Régional de la Région Centre-Val-de-Loire.

Billetterie

Partenaires