HomeLes SpectaclesDanse DRC – David Rolland Chorégraphies

DRC – David Rolland Chorégraphies

Happy Manif (Les pieds parallèles)

Spectacle programmé dans le cadre de « Premiers arrivés », le festival Jeune Public de l’Agglo du Pays de Dreux.

Nous proposons de pique-niquer ensemble entre les deux représentations.

S’amuser et danser en déambulant joyeusement dans la nature

Un casque sur les oreilles, dans la nature et vous voilà partis pour une « Happy Manif ». Un événement participatif mêlant chorégraphie, musique et théâtre. Guidés par une bande son et par deux danseurs qui délivre des indications de déplacements et d’actions. Vous voyagerez ainsi à travers l’histoire de la danse : du ballet romantique aux improvisations de la danse contemporaine en passant par les performances farfelues des pionniers de la post-moderne danse, le tout, les pieds bien parallèles !!! Vous serez votre propre interprète de votre chorégraphie par le biais des consignes sonores comme croiser les bras ou donnant lieu à une interprétation différente chez chacun, favorisant la rencontre. La notion de jeu est au centre de la pièce, la partition permettant d’avoir un regard amusé sur certains de nos réactions.

 

David Rolland s’associe Valérie Giuga, danseuse de la compagnie afin de créer un « Happy Manif » dont la nature est source d’inspiration. « Happy Manif » nous invite avec humour à faire un pas de côté, pour porter un nouveau regard, plein de fantaisie sur le théâtre et son environnement.

 

Une déambulation auto-guidée où l’histoire de la danse se raconte dans la nature

 

David Rolland : créateur de lien

David Rolland étudie la danse contemporaine, jazz et classique. Après avoir obtenu son diplôme d’état de professeur de danse, il travaille en tant qu’interprète avec les chorégraphes Odile Duboc, Béatrice Massin, Blanca Li, Mié Coquempot et Laura Scozzi. En 1997, il fonde avec Jean-François Courtilat et Jean-François Guillon, plasticiens, la galerie ipso facto située à Nantes, espace d’exposition qui accueille la jeune création contemporaine tout en effectuant des échanges avec des structures comparables en France et à l’étranger. En 1999, il crée la compagnie ipso facto danse avec Angela Fagnano, danseuse et chorégraphe. Depuis 2004, il développe un travail plus personnel sous le nom de David Rolland Chorégraphies.

 

Valeria Giuga : interprète

Valeria Giuga est formée à la danse classique et moderne au Centre Régional de la Danse de Naples, puis elle participe au cours de perfectionnement de la compagnie Aterballetto en Italie. En 2004, elle suit une formation au Centre Chorégraphique National de Montpellier, dirigé par Mathilde Monnier. Deux ans plus tard elle rencontre le poète sonore Anne-James Chaton qui lui donne l’occasion de prêter sa voix à la pièce radiophonique « Question de Dido ». Elle écrit la chorégraphie de Cabriolet, solo créé en 2009 au Point Éphémère.

En mai 2015, elle est diplômée en notation du mouvement Laban au Conservatoire national supérieur de danse et de musique de Paris. Depuis elle mène à la fois des travaux d’écriture de partitions et de remontage d’œuvres, et anime des ateliers de cinétographie Laban et de symbolisation du mouvement auprès de différents publics.

Valeria Giuga crée en 2017 la pièce « She was dancing », composée à partir de la partition notée du solo de La Mère d’Isadora Duncan et du portrait de la chorégraphe qu’a écrit l’auteur américaine Gertrude Stein. Elle développe un procédé d’écriture pour une nouvelle partition en cinétographie mêlant le texte et la danse.

Elle est interprète auprès de David Rolland pour cette Happy Manif, « les pieds parallèles. »

 

David Rolland Chorégraphie (DRC) : l’art de la relation

Depuis 10 ans, la singularité de David Rolland Chorégraphies est reconnue dans le paysage chorégraphique comme un art de la relation, grâce à des propositions artistiques et culturelles œuvrant un rapport original avec le public.

Si spectacles ou performances ont des formats très variés (tout-participatif, pièce de groupe pour danseurs professionnels, solo, en intérieur ou en extérieur), des lignes de force viennent souligner les différentes grilles de lecture de ce corpus d’œuvres :
– révéler des formes d’humanité et d’être au présent grâce au mouvement dansé,
– partager l’expérience du danseur comme paradigme de regard sur le monde,
– provoquer l’empathie du spectateur,
– interroger le rôle social de la danse comme espace de rencontre.

Toutes les pièces ont également comme points communs :
– l’écriture de partitions-jeux comme moteur de l’interprétation (l’interprète, jouant, s’éloigne ainsi d’une forme de représentation consciente),
– l’activation de mémoires collectives en faisant appel à des références musicales, littéraires ou cinématographiques,
L’idée de jeu, teintée d’un humour second degré est intrinsèque au processus de participation du public, les pièces participatives comportant toujours différents degrés de lecture.

Ces procédés amènent le spectateur à “décaler” son regard, que ce soit sur le rôle social de la danse ou sur la question du danseur interprète.

 

EN SAVOIR PLUS

http://www.david-rolland.com/happy-manif/

DISTRIBUTION

Conception : David Rolland et Valeria Giuga
Interprétation : David Rolland, Valeria Giuga, Marc Têtedoie, Elise Lerat, Benoît Canteteau (en alternance)

Composition musicale et montage sonore : Roland Ravard

Production : association ipso facto danse

Partenaires : DRAC des Pays de la Loire (aide à la structuration), Conseil Régional des Pays de la Loire, Conseil Général de Loire-Atlantique, Ville de Nantes.

Billetterie

Partenaires