HomeLes SpectaclesThéâtre COMPAGNIE LES INDOMPTABLES

COMPAGNIE LES INDOMPTABLES

"Tartuffe ou l'imposteur" de Molière par Fintan Gamard

THÉÂTRE/CRÉATION

Une redécouverte moderne d’un classique en création.

La Compagnie des Indomptables présentera pour la toute première fois leur version de ce classique du théâtre : Tartuffe ou l’imposteur. C’est l’histoire d’une famille et d’un imposteur. Ce dernier est imposé par l’autorité du père : Orgon. Les membres de la famille subissent la présence de Tartuffe. Or plus elle tente de déjouer les manipulations et plus le patriarche se radicalise. La maison familiale se transforme en monastère. Toujours d’actualité grâce aux thèmes et questions abordés comme le mariage forcé, l’ordre moral, ou le déshéritage, l’hypocrisie et l’intégrisme. Cette revisite de la pièce propose une réflexion sur la société et le théâtre en lui-même. Une pièce originellement comique mais avec une tendance dramatique assumée.

Une création pour défendre la liberté d’expression artistique.

 

“Voici une comédie dont on a fait beaucoup de bruit, qui a été longtemps persécutée ; et les gens qu’elle joue ont bien fait voir qu’ils étaient plus puissants en France que tous ceux que j’ai joué jusques ici. Les marquis, les précieuses, les cocus et les médecins ont souffert doucement qu’on les ait représentés, et ils ont fait semblant de se divertir, avec tout le monde, des peintures que l’on a faites d’eux ; mais les hypocrites n’ont point entendu raillerie ; ils se sont effarouchés d’abord, et ont trouvé étrange que j’eusse la hardiesse de jouer leurs grimaces et de vouloir décrier un métier dont tant d’honnêtes gens se mêlent.”

Jean-Baptiste Poquelin de Molière

 

 

 

Compagnie Les Indomptables

Fondée en 2016, la Compagnie Les Indomptables est une compagnie qui vient d’Eure et Loir. Elle est basée à Saint-Lubin-des-Joncherets et y est profondément impliquée avec des ateliers, des rencontres et des lectures.

Avec pour but de mettre en scène des pièces qui questionnent l’ « Humain », la compagnie ne fait pas que du théâtre mais s’inspire aussi de la danse, de la musique et d’autres formes artistiques lorsqu’ils adaptent des textes, qu’ils soient classiques ou contemporains.

En 2017, leur premier projet est de mettre en scène la pièce de Jean Genet, « Les Bonnes ».

En 2018, ils commencent à se lancer dans une nouvelle pièce, le « Tartuffe » de Molière. Même si c’est un texte plus classique, les Indomptables restent dans leur lignée de vouloir faire réfléchir à la complexité de l’Homme.

 

Note d’intention de Fintan Gamard, metteur en scène :

Avec ses presque trois-cent-cinquante ans (création de la version définitive le 05 février 1669 au Théâtre du Palais-Royal), Tartuffe, ou l’Imposteur conserve un propos fortement actuel, tant par son contexte d’écriture que par les interrogations qu’il soulève.

Au XVIIe siècle, c’est dans une France catholique, sous une monarchie absolue de droit divin que la pièce de Molière est interdite.

À l’automne 2011, la France est une République laïque. Pourtant, les pièces « Sur le concept du visage du fils de Dieu », de Roméo Castellucci et « Golgota Picnic », de Rodrigo Garcia sont confrontées à de violentes manifestations organisées par l’Institut Civitas pour tenter d’en interdire les représentations aux théâtres de la Ville et du Rond-Point.

Le 04 février 2017, devant l’Opéra de Lyon, avant la dernière représentation de « Jeanne au bûcher », de Arthur Honegger, des manifestants d’extrême droite se réunissent pour protester contre une “atteinte à la figure de Jeanne d’Arc”.

Le 15 novembre 2017, la direction diocésaine de l’enseignement catholique d’Aveyron interdisait dans plusieurs de ses établissements les représentations de « X, Y et moi? », de la compagnie L’An 01, avant de finalement se rétracter cinq jours plus tard. Les 10 et 11 avril 2018, suite à des courriers de protestation, la Préfecture de la Sarthe censure la scène finale de « Sur le concept du visage du fils de Dieu » lors des représentations données au Mans. Ces différentes censures ne sont pas très éloignées de celle qui touche Molière de 1664 à 1669. Elles participent pour moi d’une nécessité de mettre en scène Tartuffe, notamment afin de défendre avec ténacité une liberté d’expression artistique qui ne devrait être que pleine et entière au XXIe siècle.

 

Lire le dossier de création en entier :

https://www.lesindomptables.fr/uploads/1/2/2/3/122321236/dossier_de_cre%CC%81ation_1_.pdf

 

 

DISTRIBUTION

Metteur en scène : Fintan GAMARD

Assistante à la mise en scène, Conseillère chorégraphique : Mathilde SALES

Comédiens : Mona ABOUSAÏD, David BESCOND, Lucas BORZYKOWSKI, Emmanuel GROSPAUD, Clovis GUERRIN, Juliette PAUL, Mélanie TRUNZER

Compositeur : Adrien IRANKHAH ZIABAR

Scénographe : Romain PENE

Costumier : Brice WILSIUS

Créateur lumières : Loeiz PERREUX

Photographe, Vidéaste : Louis PAUL

 

EN SAVOIR PLUS

https://www.lesindomptables.fr/

https://www.facebook.com/cielesindomptables/

Coproduction :

Coproduction l’Atelier à spectacle, la scène conventionnée de l’Agglo du Pays de Dreux (Vernouillet – 28)

 

Soutiens :

Ville de Loches et l’Espace Agnès Sorel, Ville de Saint-Lubin-des-Joncherets

Billetterie

Partenaires