HomeLes SpectaclesThéâtre COMPAGNIE LES INDOMPTABLES

COMPAGNIE LES INDOMPTABLES

"Tartuffe ou l'imposteur" de Molière par Fintan Gamard

THÉÂTRE/CRÉATION

Une redécouverte moderne d’un classique en création.

La Compagnie des Indomptables présentera pour la toute première fois leur version de ce classique du théâtre : Tartuffe ou l’imposteur. 

TARTUFFE c’est l’histoire d’une famille et d’un homme
Un homme que l’autorité impose et que les autres subissent
L’autorité, c’est Orgon, le père
L’homme, c’est Tartuffe…
Il est question d’ordre moral, de violence, d’abus et d’intégrisme
La maison familiale s’érige en prison, en monastère, en purgatoire
Chacun tente de combler le vide de son existence, de trouver le moyen de résister, de fuir,
de combattre, de vivre enfin
Mais il est peut-être déjà trop tard…

Toujours d’actualité grâce aux thèmes et questions abordés comme le mariage forcé, l’ordre moral, ou le déshéritage, l’hypocrisie et l’intégrisme. Cette revisite de la pièce propose une réflexion sur la société et le théâtre en lui-même. Une pièce originellement comique mais avec une tendance dramatique assumée.

 

Une création pour défendre la liberté d’expression artistique.

 

“Voici une comédie dont on a fait beaucoup de bruit, qui a été longtemps persécutée ; et les gens qu’elle joue ont bien fait voir qu’ils étaient plus puissants en France que tous ceux que j’ai joué jusques ici. Les marquis, les précieuses, les cocus et les médecins ont souffert doucement qu’on les ait représentés, et ils ont fait semblant de se divertir, avec tout le monde, des peintures que l’on a faites d’eux ; mais les hypocrites n’ont point entendu raillerie ; ils se sont effarouchés d’abord, et ont trouvé étrange que j’eusse la hardiesse de jouer leurs grimaces et de vouloir décrier un métier dont tant d’honnêtes gens se mêlent.”

Jean-Baptiste Poquelin de Molière

 

 

 

Compagnie Les Indomptables

À sa création en 2016, nous avons imaginé la compagnie Les Indomptables comme une maison de créations, une structure solide et fiable qui puisse devenir notre principal outil de travail et que nous puissions faire grandir et évoluer au fur et à mesure des années, en fonction des besoins, des idées, des échanges et des aléas, aussi, parfois.
La compagnie est un chantier auquel chacun apporte sa pierre, son savoir-faire, son histoire. Nos parcours, nos sensibilités, nos manières différentes de percevoir le monde qui nous entoure font toute la richesse de notre travail collectif, l’érigeant en un lieu de
recherche et de partage dans lequel nous pouvons rêver et concevoir un langage commun, un théâtre commun.
En établissant Les Indomptables à Saint-Lubin-des-Joncherets, en Eure-et-Loir, nous affirmons notre envie d’un théâtre de proximité, un théâtre qui va à la rencontre des publics, un théâtre qui évolue en lien étroit avec le territoire dans lequel il s’exerce.

 

Note d’intention de Fintan Gamard, metteur en scène :

Avec ses presque trois-cent-cinquante ans (création de la version définitive le 05 février 1669 au Théâtre du Palais-Royal), Tartuffe, ou l’Imposteur conserve un propos fortement actuel, tant par son contexte d’écriture que par les interrogations qu’il soulève.

Au XVIIe siècle, c’est dans une France catholique, sous une monarchie absolue de droit divin que la pièce de Molière est interdite.

À l’automne 2011, la France est une République laïque. Pourtant, les pièces « Sur le concept du visage du fils de Dieu », de Roméo Castellucci et « Golgota Picnic », de Rodrigo Garcia sont confrontées à de violentes manifestations organisées par l’Institut Civitas pour tenter d’en interdire les représentations aux théâtres de la Ville et du Rond-Point.

Le 04 février 2017, devant l’Opéra de Lyon, avant la dernière représentation de « Jeanne au bûcher », de Arthur Honegger, des manifestants d’extrême droite se réunissent pour protester contre une “atteinte à la figure de Jeanne d’Arc”.

Le 15 novembre 2017, la direction diocésaine de l’enseignement catholique d’Aveyron interdisait dans plusieurs de ses établissements les représentations de « X, Y et moi? », de la compagnie L’An 01, avant de finalement se rétracter cinq jours plus tard. Les 10 et 11 avril 2018, suite à des courriers de protestation, la Préfecture de la Sarthe censure la scène finale de « Sur le concept du visage du fils de Dieu » lors des représentations données au Mans. Ces différentes censures ne sont pas très éloignées de celle qui touche Molière de 1664 à 1669. Elles participent pour moi d’une nécessité de mettre en scène Tartuffe, notamment afin de défendre avec ténacité une liberté d’expression artistique qui ne devrait être que pleine et entière au XXIe siècle.

 

Lire le dossier de création en entier :

https://www.lesindomptables.fr/uploads/1/2/2/3/122321236/dossier_de_cre%CC%81ation_1_.pdf

 

 

DISTRIBUTION

Metteur en scène : Fintan GAMARD

Assistante à la mise en scène, Conseillère chorégraphique : Mathilde SALES

Comédiens : Mona ABOUSAÏD, Corinne BASTAT, David BESCOND, Lucas BORZYKOWSKI, Paul FEAT-KING, Emmanuel GROSPAUD, Clovis GUERRIN, Juliette PAUL,

Compositeur : Adrien IRANKHAH

Scénographe : Romain PENE

Costumier : Brice WILSIUS

Créateur lumières : Loeiz PERREUX

Photographe, Vidéaste : Louis PAUL

 

EN SAVOIR PLUS : 

https://www.lesindomptables.fr/

https://www.facebook.com/cielesindomptables/

Coproduction :

Coproduction l’Atelier à spectacle, la scène conventionnée de l’Agglo du Pays de Dreux (Vernouillet – 28)

Soutiens :

Ville de Loches et l’Espace Agnès Sorel, Ville de Saint-Lubin-des-Joncherets

LES RENDEZ-VOUS GRATUITS AVEC LA COMPAGNIE : 

  • Pourparlers (répétition publique) : Mardi 19 novembre – 19h – à l’Atelier à spectacle
  • Stages Tout Public : Samedi 16 novembre – de 14h30 à 18h30 – à l’Atelier à spectacle
Billetterie

Partenaires