HomeL’atelierArchivesSaison 2016/2017 COMPAGNIE ECLAT DE SCENE

COMPAGNIE ECLAT DE SCENE

"Ah ! Annabelle"

THEATRE

Séance à l’Espace Socioculturel de Brezolles : 14h

Louis Beaugosse est heureux. C’est le jour de son mariage. Il a rendez-vous avec Anabelle pour la conduire devant Monsieur le Maire. Mais Anabelle n’est pas là. À sa place, Louis rencontre ses deux sœurs qui le dévore des yeux. Pris entre les griffes acérées des deux ogresses, Louis Beaugosse parviendra-t-il à sa quête amoureuse ?

Une comédie drôle et déjantée qui emprunte quelques ingrédients des personnages des contes de Grimm et Perrault.

Note d’intention

 J’ai travaillé sur l’intrigue du lieu, comme un endroit que l’on redoute de visiter mais qu’une petite voix nous pousse à pénétrer.

J’ai également un langage corporel entre les trois personnages. Les deux sœurs ont une gestuelle commune, ce vocabulaire tacite devient peu à peu compréhensible par le troisième protagoniste ainsi que par le public.

Tout au long du spectacle j’aborde le rythme comme un cœur qui bat, parfois très vite, parfois plus faiblement, sans jamais s’arrêter.

Ici, Louis est un grain de sable qui vient faire dérailler la mécanique implacable de cette machine dévoreuse instrumentalisée par Agathe et Anastasie. Il amène avec lui, dans cet univers glauque et fermé, la lumière du dehors, la vie et l’amour. Il donne de l’espoir à Agathe et déséquilibre la complicité entre les deux sœurs.

Je tiens à insister sur la sincérité des personnages de leur propos et souhaite qu’il y ait une certaine magie résultant de la scénographie et de l’éclairage.

Cet univers fait appel aux gentilles peurs de l’enfance qui nous poussent en avant ; elles sont souvent à l’origine de nos curiosités. Ce sont ces peurs là que je veux convoquer pour donner aux spec-acteurs l’envie et non la fuite.

Frédéric Richaud

DISTRIBUTION

Texte : Catherine Anne
Jeu : Mélanie Catuogno, Sarah Nedjoum, Julien Perrier
Mise en scène : Frédéric Richaud 
Création lumière : Amandine Richaud
Scénographie : Jean-Luc Martinez
Création sonore : guyrOOts
Costume :  Camille Jeanne dit Levasseur

 

Co-production
Théâtre des Carmes, Avignon

Soutien
La SPEDIDAM, Paris

Zoom sur...

Une compagnie pour "faire ensemble"

Éclats de Scènes a été inventé en 1998 par un collectif d’artistes pour apporter le théâtre là où il n’était pas, dans une période de notre histoire où les mots « démocratisation culturelle » ne concernaient l’art et la culture que de façon catégorique et bien tenue.

En prenant la direction d’Éclats de Scènes, j’ai souhaité continuer à mettre en scène des pièces d’auteurs contemporains : continuer de jouer le répertoire ; abandonner « la troupe » au bénéfice d’artistes rattachés à la compagnie ; interroger avec eux le théâtre sous ses multiples formes. Face aux incertitudes et aux complexités de notre monde, n’avoir de cesse de questionner et de chercher, me semble la seule voie possible pour contre balancer le pessimisme et les glissements politique que notre temps traverses ; c’est être au plus près des populations avec des propositions artistiques de qualité, interrogeant le monde aujourd’hui.

C’est par ce chemin que je souhaite développer l’outil de service public qui m’est confié et faire en sorte que les œuvres présentées travaillent les publics avec patience et exigence.

Par le biais des compagnies et artistes associés pour une saison, je veux faire découvrir de nouvelles formes théâtrales : faire découvrir des metteurs en scène, des auteurs, des équipes, et « faire ensemble » : faire ici, par le biais des résidences, et donner à voir ailleurs. Relier toujours. Donner du sens, constamment.

Mais « faire ensemble » ne signifie pas de regrouper des artistes entre eux inlassablement, c’est ouvrir le plus largement possible aux publics amateurs, spectateurs, lycéens, collégiens, citoyens, et de cette façon : « Faire ensemble » aussi. Je veux continuer à travailler au rapprochement de l’artiste et du public pour faire oublier l’idée d’une « starisation » de l’artiste que vante une certaine société de consommation.

Continuer à avancer, sans plus, c’est déjà beaucoup. Ambition légitime envers ceux et celles qui me font confiance.

Frédéric Richaud

Site Officel
Billetterie

Partenaires