HomeL’atelierArchivesSaison 2016/2017 Blizzard Concept

Blizzard Concept

  • "Opéra pour sèche-cheveux" de et par Julien Mandier et Antoine Terrieux

    CIRQUE / CLOWN / MAGIE NOUVELLE / MANIPULATION D’OBJETS

    Cartoon aérien et électrique

    Toute certitude sur la gravité appartient désormais au passé avec ces deux clowns. Ils ont inventé un spectacle léger et profond, limpide tout en étant troublant, intellectuel et parfois primitif, reposant quoique explosif par moment… A travers la manipulation d’objets insignifiants et du théâtre, la compagnie investit un monde où plus aucun objet n’est sous utilisé. Toute loi scientifique est réinventée au service du cirque, de l’exploit et de la magie. Cet opéra a pour instruments des sèche-cheveux et pour chefs d’orchestre, deux clowns. L’un a la poisse et l’autre est légèrement psychopathe ! Pour les accompagner, des balles forment un ballet délicat. Le répertoire est bien huilé, décalé et burlesque !

    Antoine est le penseur, l’inventeur et aussi le poète. Ce scientifique-magicien imagine des expériences astucieuses et des recherches subtiles qui vont devenir une source d’émerveillements et d’applaudissements. Enfin, il l’espère, si la mécanique fonctionne ! Julien est le candide, le kamikaze. C’est le cobaye qui a expérimenté la toute première lévitation sur sèche-cheveux. Il est le pilote d’essai du vélo-prototype et il devient un arbre de Noël humain à guirlandes flottantes. Accessoirement, il se prend des coups de jus et il actionne les zygomatiques du public.

    Opéra pour sèche-cheveux nous autorise à réfléchir sainement à notre place dans la société, à notre rôle dans l’univers et à nous questionner, sans faux-semblant, sur les notions de lâcheté, d’indifférence, du confort de la salle, de l’absurdité du rire, de la futilité de l’existence et en toute honnêteté, à ce que serait ce spectacle sans ces clowns !!!!

    Prix spécial du Jury et Trophée Annie Fratellini au Festival Mondial du Cirque de Demain 2014.

    Compagnie des souffles d’airs à partager énergiquement

    L’envie commune de la compagnie est avant tout de proposer un espace de confrontation, décalé du sur-mesure qui dicte la société d’aujourd’hui. Le Blizzard Concept cherche avant tout l’engagement physique, l’itinérance, le contact, la marginalité. Le cirque est notre langage, l’inventer nous passionne, le détourner nous rend fou !

    L’association des membres du Blizzard Concept s’est donc réalisée après deux ans de formation intense à l’école de cirque du Lido de Toulouse et surtout après 8 mois de spectacles à travers différents pays comme Israël, Uruguay, Argentine, Chili, Bolivie et Pérou. Il aura consolidé des expériences et des relations humaines fortes.

    Le blizzard concept s’est construit autour d’une certaine vision de la performance. Compagnie à tous les vents, à tous les temps, du modéré au violent, rencontre des vents contraires, des vents debout… des souffles d’airs à partager énergiquement.

    Distribution

    Jongleur, magicien : Antoine Terrieux

    Jongleur, clown, cascadeur : Julien Mandier

    Regard extérieur : Sylvain Coumin

    Suivi artistique dans le cadre du Studio-PACT : Christian Coumin

    Régie Lumière : Margot Fallety

    ACCOMPAGNEMENT : Studio de Toulouse – PACT, Pépinière des Arts du Cirque Toulousaine, dispositif mutualisé Lido – Grainerie

    AIDE A LA CREATION : Communauté de communes régions lézignanaise, Corbières et Minervois (11) ; La maison du jonglage, le Centre culturel Jean Houdremont de la Courneuve ; DRAC Ile-de-France (93)

    SOUTIENS ET ACCUEILS EN RESIDENCES : Convention Institut Français + Ville de Toulouse ; Service culturel de Castanet-Tolosan (31) ; Espace Germinal (95) ; La Grainerie (31) ; CIAM-La fabrique du Mirail (31)

    Zoom sur...

    ANTOINE TERRIEUX

    Il se découvre une passion pour le jonglage durant ses longues années de lycée ainsi qu’à la faculté de géographie. Il réalise ses premières expériences professionnelles avec l’association Jonglargonne à Bordeaux et crée la compagnie Tylos (duo de diabolos) avec laquelle il jouera dans plusieurs pays en Europe. Il intègre ensuite la seconde année de la formation professionnelle de Bordeaux. Il y rencontre Étienne Saglio avec qui il débute un projet de diabolo et magie ce qui l’amène à s’intéresser de très près au monde de la prestidigitation. L’année suivante il intègre le centre de formation du Lido à Toulouse, puis la formation de magie nouvelle au CNAC de Châlon-en-Champagne. En 2011, il participe activement à la création du collectif OSEA et au spectacle Biz Biz Bang Bang qui sera joué dans plusieurs pays et notamment en Amérique du Sud. Durant l’année 2012, le numéro de diabolo et magie voit le jour (avec l’aide de la cie 14:20 ) ainsi qu’un numéro de jonglage aux massues intitulé « au fur et à temps ». Il présente le numéro de diabolo magie au 34ème festival mondial du cirque de demain en 2013.

    Début 2013, il s’associe avec la plasticienne Camille Vacher pour débuter un nouveau projet mélangeant arts plastiques et magie nouvelle intitulé En plein vol. Spectacle qui a vu le jour en 2014 au 104 à Paris en collaboration avec La Cie 14:20.

    JULIEN MANDIER 

    Enfant de la balle, il passera ses 10 premières années à danser sur les terrains de football. À l’âge de 10 ans, il part avec sa mère partager les routes du cirque Alexis Gruss pendant 4 années. Il étudie ensuite la musique en conservatoire et en autodidacte avant de replonger dans le cirque à travers différents stages. Il rejoint alors la brigade activiste de clown de la Rochelle. Après ses petites visites par le clown, le théâtre et le militantisme, il intègre en 2008 la formation professionnelle des arts du cirque Piste d’Azur à Cannes, puis la formation du Lido l’année qui suit. En 2011 il participe à la création du collectif OSEA et du spectacle Biz Biz Bang Bang avec lequel il parcourt les routes de France, d’Israël et d’Amérique du sud.

    Billetterie

    Partenaires