HomeActualitésDes lycéens se mobilisent pour l’anniversaire de l’Atelier à spectacle

Des lycéens se mobilisent pour l’anniversaire de l’Atelier à spectacle

Des lycéens se mobilisent pour l’anniversaire de l’Atelier à spectacle

14 avril 2014 Home

L’Atelier à spectacle, la Scène conventionnée de l’Agglo du Pays de Dreux, se prépare à fêter ses 30 ans. Elle a invité ce jeudi 3 avril, les lycéens des classes de la section arts appliqués du lycée Branly de Dreux. L’occasion pour eux de rencontrer Jean-Paul Porchon, architecte à la base de la rénovation de la salle.

Ce temps de partage et la visite de la salle ont permis aux lycéens d’avoir une première approche et de définir les impératifs de leur mission. En effet, les lycéens vont réaliser une exposition à la Galerie de l’Odyssée, équipement culturel de l’Agglo du Pays de Dreux, retraçant la vie de ce lieu. Pour les aider, Philippe Viard, le directeur, leur a donné une direction « comment rendre compte de ces 30 ans d’activité artistique par l’imaginaire tout en proposant un projet original et singulier ».

Les élèves formeront différents groupes et devront, durant plusieurs séances de recherche et de création au sein de l’Atelier à spectacle, proposer un projet en portant une attention particulière à la scénographie. Par la suite, un jury déterminera le meilleur projet qui sera retenu et visible à la Galerie de l’Odyssée.

Ce fut aussi l’occasion pour ces lycéens de se sensibiliser à l’histoire de l’Atelier à spectacle, grâce à la rencontre avec Jean-Paul Porchon. Le maître d’oeuvre du grand chantier a réalisé la réhabilitation de l’Atelier initiée par l’Agglomération drouaise entre 2003 et 2004. L’architecte a choisi d’aider les lycéens dans leurs démarches en révélant quelques secrets de fabrication sur la salle.
Cette journée était le moyen de transmettre un héritage. En effet, la question qui demeure comme un fil rouge pour cet anniversaire de l’Atelier à spectacle, et qui prend tout son sens à travers cette rencontre et la découverte du lieu, est de savoir :« C’était comment il y a 30 ans et ce sera comment dans 30 ans ?»

Partenaires