HomeActualitésFocus sur Jean Paul Porchon, architecte en charge de la réhabilitation de l’Atelier à spectacle entre 2003 et 2004

Focus sur Jean Paul Porchon, architecte en charge de la réhabilitation de l’Atelier à spectacle entre 2003 et 2004

Focus sur Jean Paul Porchon, architecte en charge de la réhabilitation de l’Atelier à spectacle entre 2003 et 2004

22 avril 2014 Home

L’architecte Jean Paul Porchon s’est rendu le jeudi 3 avril  à l’Atelier à spectacle, la Scène conventionnée de l’Agglo du Pays de Dreux. Un lieu qu’il connait bien, puisqu’il fut le maitre d’œuvre, en charge de la réalisation des travaux de réhabilitation de l’Atelier entre 2003 et 2004. L’occasion de réaliser un focus sur cet homme qui fait aujourd’hui parti de l’histoire de la salle.

Sa venue était orchestrée dans le but de présenter aux lycéens des classes de la section arts appliqués du lycée Branly de Dreux, le travail architectural de l’Atelier. Une attention s’est d’abord portée sur le travail préparatoire du projet de réhabilitation, grâce aux plans et maquettes de l’époque avant de voir ensuite, grandeur nature, l’ampleur des travaux réalisés.

A la suite d’un appel d’offre, c’est le cabinet « Bermond Porchon architectes » qui est choisi pour réaliser les travaux de modernisation de l’Atelier à spectacle.  Une petite entreprise, basée à Chartres,  à la tête de laquelle on  trouve Jean Paul Porchon et sa femme. Dans son projet, l’architecte a souhaité conserver l’ambiance des anciens hangars Robert, en utilisant et mettant en valeur le bois déjà existant dans la structure, tout en conservant certains outils de l’usine passée.  Il y avait la volonté de créer un lieu « où l’on fabrique des spectacles ».

Jean Paul Porchon refonde alors entre 2003 et 2004 la grande scène de l’Atelier, en amphithéâtre, d’une capacité de 960 places et créé au même moment la seconde salle modulable, le Séchoir, de 180 places aujourd’hui. Cette dernière, qui était attendue depuis plusieurs années, est consacrée à la création et plus particulièrement aux résidences.

Outre ce travail, Jean Paul Porhon aurait aimé continuer à construire d’autres salles et théâtres, rester dans cette dimension culturelle mais il n’en fut rien. L’Atelier à spectacle reste le seul ouvrage en la matière.

Partenaires