HomeL’atelierArchivesSaison 2015/2016 Soirée de clôture – Compagnie du Théâtre pépite

Soirée de clôture – Compagnie du Théâtre pépite

"Six pieds sur terre" de et avec Jean-Luc Piraux

THEATRE / HUMOUR

Un spectacle d’apparence dramatique

« On va tous mourir. Certains plus vite que d’autres. Alors, dépêchons-nous de profiter du temps qui nous reste ! » c’est le message délivré avec humour par Jean-Luc Piraux dans « Six pieds sur terre ».

Jean-Luc Piraux choisit la tragédie-comédie avec le sujet de la mort. Un sujet dont on parle très peu mais auquel il s’est confronté, pendant deux ans, en partant à la rencontre des personnes du troisième âge dans des maisons de retraite, et aussi en soins palliatifs. Ces rencontres ont nourri ce spectacle dans lequel il incarne un homme vieillissant qui prend conscience qu’il ne lui reste plus qu’une vingtaine d’années à vivre. Il partage ses angoisses, ses peurs, rationnelles ou irrationnelles sur la maladie, la fin de vie et fait état de statistiques.

« Statistiquement parlant, à 55 ans, il reste seulement une vingtaine d’années à vivre ! D’après ces mêmes statistiques, une personne sur trois finira démente, une sur quatre aura une prothèse, une sur 63 souffrira de la maladie d’Alzheimer, et huit sur dix rencontreront des troubles de la mémoire… » Des statistiques contre lesquelles le rire reste un excellent remède ! Et devant tant de dérision face à ces fatalités qui nous attendent tous, on ressort avec l’envie, plus que jamais, de célébrer la vie !

A mourir de rire

Un personnage tragicomique

Jean-Luc Piraux est un auteur, interprète, metteur en scène, directeur d’acteur belge né au Congo en 1959. Cet artiste tantôt comique, tantôt dramatique, était à l’origine un grand timide. Un trait de caractère qui ne l’a pourtant pas empêché de monter sur les planches ! Autrefois livreur boulanger, aide-boucher ou jardinier, Jean-Luc Piraux s’est ensuite lancé dans le cirque en suivant des stages de clown chez Pierre Richy et chez Lassaâd Saïdi. C’est le théâtre jeune public qui le récompensera du Prix d’Interprétation Masculine pour son rôle de vieil aveugle dans La Nuit des Chimères (compagnie de La Casquette) au Festival Rencontres–Sélection Jeune Public Huy 2001.

Au sein de sa compagnie, le Théâtre Pépite, créée en 1992, il a produit à ce jour une dizaine de spectacles dont il est l’auteur et l’interprète . Ses trois dernières pièces Faut y aller !, En toute inquiétude, « Six pieds sur terre » rencontrent un grand succès. Il s’inspire des plus grands : Bourvil, avec lequel il partage le goût de la tendresse, Woody Allen et ses névroses, Pierre Richard et sa maladresse mais aussi le cinéma muet de Tati et Chaplin qu’il apprécie « parce que ce sont des faibles qui s’en sortent parfois… peut-être grâce à leurs maladresses. » dit-il. Et puis, il y a un livre qui l’a inspiré, notamment pour l’écriture de ce spectacle : Journal d’un corps de Daniel Pennac.

Il joue également dans des spectacles de théâtre adulte pour d’autres compagnies belges et des metteurs en scène tels Charlie Degotte et Axel de Bosserée. En cirque, il a assuré le rôle de présentateur dans Complicités, mis en scène par Catherine Magis, une création mettant en piste 11 artistes handicapés mentaux et 7 artistes complices. Au cinéma, il interprète des seconds rôles dans des longs métrages dont :

  • Le Huitième jour de Jaco Van Dormael, en 1996 primé au Festival de Cannes
  • Bruxelles, la ville invisible de Philippe de Pierpont, en 2001
  • Ombline, de Stéphane Cazes, en 2011 (dans un rôle tragique)
  • Le tout nouveau testament de Jaco Van Dormael, en 2015.

Malgré tout ce palmarès et ce goût pour la scène, Jean Luc Piraux raconte encore que « l’ancien timide n’est pas tout à fait mort. Je ressens encore parfois le besoin de dire à des gens que je connais peu : « Venez voir mon spectacle, vous me connaitrez mieux. » Je crois que mes spectacles me racontent, racontent les relations telles que je les ressens. »

Distribution

Auteur / Interprète : Jean-Luc Piraux

Mise en scène : Olivier Boudon

Création lumière : Marc Defrise

Costumes : Odile Dubucq

Décors : Raphaël Rubbens

PRODUCTION : Brigitte Petit

COPRODUCTION : Théâtre Pépite – Théâtre Varia

SOUTIENS : Centres culturels régionaux de Dinant et de l’arrondissement de Huy, de l’Eden-Charleroi, du service du Théâtre de la Fédération Wollonie-Bruxelles et des Tournées Art et Vie et de la Dîme

BIBLIOGRAPHIE : 2015 – Six pieds sur Terre

Billetterie

Partenaires