HomeL’atelierArchivesSaison 2017/2018 La Compagnie Sens Ascensionnels

La Compagnie Sens Ascensionnels

J'AI UN ARBRE DANS MON COEUR

CONTE

Scolaire et Hors-scolaire : Mercredi 25 avril 2018 à 14h et 18h à l’Agora à Vernouillet

Un conte drôle et écolo qui regarde le monde à hauteur d’enfant

Un duo composé d’une comédienne et d’un comédien, se transforme en Zoblic, petits personnages haut en couleur, créés à partir de l’imaginaire de deux classes d’élèves de maternelle de moyenne et grande section. À l’aide de films d’animations dessinés à la craie et de marionnette, nos deux artistes transmettent avec humour et poésie, un message écologique à la génération future.

Les Zoblics vivent paisiblement autour d’un lac surnommé la « mère veille ». D’un côté́ de l’eau, leurs habitations, de l’autre, une forêt généreuse composée « d’arbres à tout ». En effet, pour répondre à leurs besoins, les Zoblics n’ont qu’à cueillir ce qu’ils souhaitent sur l’arbre adéquat : Besoin d’un doudou ? Allons à l’arbre à doudous. Besoin d’un outil ? Il suffit de choisir celui qui nous convient sur l’arbre à outils, etc… tout allait bien jusqu’au jour où les enfants Zoblics voulurent toujours plus de doudous. Ils maltraitèrent alors l’arbre à doudous et pompèrent de plus en plus d’eau dans le lac ; ils en profitèrent aussi pour balancer leurs vieux doudous usagés dans l’eau. Devant autant d’excès, l’eau du lac décida de partir, plongeant ainsi le monde Zoblic en plein déséquilibre. Il fallait trouver des solutions pour ne pas sombrer sur la mauvaise pente…

Ce spectacle sensibilise les enfants à la question du déséquilibre du monde à travers un univers drôle et émouvant. Ils s’attachent et s’identifient aux personnages, les amenant peu à peu à se projeter sur la notion de respect de l’environnement.

Qui se cachent derrière les Zoblics ?

Christophe Moyer – Auteur et metteur en scène

Depuis la création de sa première pièce Pignon sur rue en 2001, il écrit, met en scène et dirige la compagnie Sens Ascensionnels.
Il définit « son théâtre » comme une incitation à se questionner sur soi, sur le rapport aux autres et sur le monde contemporain, l’avenir et celui des générations futures.
Ainsi sont écrites plusieurs pièces à succès comme Le Rapport Lugano d’après Susan George (2001) jouée plus de cent fois en France et à l’étranger, Café́ équitable et décroissance au beurre (2005), toujours en tournée (plus de 300 représentations), Les Pensées de Mlle Miss (2006), La Cellule (2007), Un monde sans (2011).

Christophe Meyer écrit aussi pour le jeune public, avec Oblique (2014) et J’ai un arbre dans mon cœur (2015).

Pour cet auteur, écrire ou mettre en scène implique de faire déborder le moment de la représentation, avant, après et ailleurs ; sous forme de débats, d’ateliers, de lectures, de sensations et de souvenirs, dans tout type de lieu.

« On m’a ouvert la porte du théâtre et on m’y a montré l’humanité en train de s’y faire opérer. Depuis, je n’ai de cesse de traverser cette porte pour l’ouvrir à d’autres, face à ce qui nous submerge, face au désarroi et au cynisme, à la démagogie et au manichéisme. »

Benjamin Collier – Compositeur

Benjamin Collier, formé au piano, puis à la guitare électrique, réalise durant les années 90 de nombreuses prestations dans des registres rock, funk, dub ou électro, avant de s’initier à la musique indienne et au sitar. Il valide une licence d’histoire avant de s’intéresser aux techniques de production musicale assistées par ordinateur.

Des collaborations avec Rhys Chatam, Dj DnA (Urban Dance Squad), Neil Perch (Zion train), Erik Tru Az ou le groupe Burkinabé Faso Kombat, nourrissent une démarche artistique fondée sur la transcendance des genres pré́-établis, en même temps qu’une volonté́ de concilier avant-garde et traditions dans un langage neuf.  Il partage aujourd’hui son temps entre la composition pour les arts performatifs et transdisciplinaires (Arnaud Anckaert, Cyril Viallon, Matthieu Hocquemiller…), et une activité́ de musicien dans des projets personnels (Overlow, La Caravane Electro…).

Eric Bézy – Comédien

Vidéaste, constructeur, bricoleur, Éric Bézy, réalise des films d’animation à la fois innovants et très poétiques.
Son parcours débute dans le cinéma comme constructeur de décors pour l’atelier de Faste (Paris), puis rippeur déco (responsable des matières premières pour, la fabrication du décor, son montage et de la relation avec les fournisseurs) sur des longs métrages (Le Convoyeur et des films de Jean-Pierre Mocky). Il deviendra chef opérateur sur un court métrage vidéo et en animateur modeleur aux côtés de Lionel Kouro sur des films d’animation en pâte à modeler.

Il intègre le collectif Métalu A Chahuter en 2003 et participe à la construction de l’Axolotl, sous-marin laboratoire. Il y rencontre Jean-Marc Delannoy avec qui, il collabore, sur les projets d’Amalgamix, mêlant cinéma et installations plastiques…  De 2006 à 2012, il travaille en tant que plasticien en arts visuels auprès de la Cie KMK. Il est le créateur et metteur en scène du projet Tantôt depuis 2006. Projet mêlant animation image par image et intervention dans l’espace publique. En 2013, il est Co-metteur en scène et comédien du spectacle « VHS » de la Cie Tantôt.

Jessy Caillat – Comédienne

Elle est à la fois comédienne et marionnettiste. Jessy s’est formée à l’école Supérieure Nationale des Arts de La Marionnette de Charleville-Mézières, avec Alain Recoing, à l’École Jacques Lecoq. Elle participe en tant que comédienne à La Fabrique des Arts d’à côté et construit, en parallèle, les marionnettes du Moineau à la langue coupée d’Oriza Hirata, mise en scène de Laurent Gutmann pour le CDN de Thionville.  Elle sera de nouveau marionnettiste et constructrice dans Le voyage de Khirô Bérechit, écrit et mis en scène par Pascal Adam, compagnie C’est la nuit.

Après quelques années d’expériences enrichissantes, elle devient créatrice aux côtes de Sylvain Blanchard et interprète de la pièce : L’Employé du mois et de bilan sur la maîtrise du poste de Rémi De Vos, compagnie La Fabrique des arts d’à côté. Elle ajoute une nouvelle corde à son arc en manipulant les ombres pour « La fin d’une liaison » de Graham Green, Théâtre de la Jacquerie, mise en scène Alain Mollot et mise en image de Jean-Pierre Lescot.  Jessy souhaite, avant tout, développer au travers de ses créations, un univers empreint de théâtre d’image, de jeu parfois burlesque et engagé mais toujours poétique.

Sophie Descamps – Comédienne

Formée il y a 10 ans au Conservatoire Royal de Mons en Belgique, Sophie a d’abord gagner ses galons à Bruxelles en jouant pour les metteurs en scène Isabelle Pousseur (Théâtre National de Bruxelles), Pascal Crochet (Théâtre des Tanneurs), Charlie Degotte (Théâtre du Poche), Peggy thomas (Théâtre Royal du Parc). Elle partira jouer aussi en France sous la direction Christophe Moyer (Cie Sens Ascensionnels), Christophe Martin, Violaine Pillot, Sophie Boissière (Compagnie de l’Instant Suspendu) et Jean Maurice Boudeulle (Théâtre de l’Aventure).

Assistante à la mise en scène auprès d’Antoine Lemaire (THEC) et Thomas Suel (CgI), elle participe aussi l’organisation de lecture-spectacles, notamment sur des sujets d’actualités sociales et sur des adaptations de romans et poésie.  Sophie ne se cantonne pas au théâtre et tourne aussi parfois pour le cinéma. Par ailleurs, elle aime enseigner son métier, notamment dans les options théâtre de lycées, et s’essaye à la mise en scène de comédiens amateurs.

David Lacomblez – Comédien

Comédien de formation, touche-à-tout de conviction, il travaille au plateau sous la direction de Nicolas Ory (Léa ou le tueur souriant), Jean-Marc Chotteau (Prises de Becs au Gallodrome), Jean- Maurice Boudeulle (La R’vue), Thomas Piasecki (On arrête tout). Il œuvre en tant qu’assistant à la mise en scène auprès notamment de Vincent Goethals (Cendres de Cailloux, Théâtre en Scène), Jean-Maurice Boudeulle (Les Dépanneurs, l’Aventure !) Pierre Boudeulle (Le Songe d’une nuit d’été, cie Bakanal), Denis Bonnetier (Balkanik Delirium, Cie Zapoï), Jean-Marc Chotteau (Le Bain des Pinsons, Jouer comme nous, Situations Critiques, Comma, Fumistes, La Virgule) et plus récemment Bruno Tuchszer (Le Système Ribadier, Cie Grand Boucan).

Également scénographe et constructeur pour les compagnies Mano Labo (Freaks’ Carnival), Spoutnik Theater (The Great Disaster), et La Mécanique du Fluide (Huck Finn). Enfin, metteur en scène, avec la création Libérez les Animals [qui sont en nous], spectacle librement inspiré de La Ferme des animaux de George Orwell, et Huck Finn d’après les Aventures d’Huckleberry Finn de Mark Twain.

La Compagnie Sens Ascensionnels

La compagnie Sens Ascensionnels, depuis la création de son premier spectacle en 2001, raconte et questionne notre monde contemporain en tentant de faire se rencontrer les notions de spectacle et d’engagement. Elle crée, par le plaisir du jeu, un espace où les idées reçues deviennent folles et où les résolutions les plus arrêtées se mettent en mouvement. Elle tente ainsi de tisser un lien de vie active entre le théâtre et l’évolution de la société́ dans lequel il s’inscrit.

DISTRIBUTION

Écriture et mise en scène : Christophe Moyer

Films d’animation : Éric Bézy

Collaboration artistique : Sophie Descamps, David Lacomblez

Distribution : Jessy Caillat, Éric Bézy, Sophie Descamps, David Lacomblez (1 comédienne et 1 comédien en alternance)

Création musicale : Benjamin Collier

Scénographie : création collective

Construction : Jean-Marc Delannoy

Objets : Jessy Caillat, Julien Aillet, Éric Bézy

Costumes : Julie Collier

Administration de production : Aurèlie Mérel (Filage)

Billetterie

Partenaires