HomeActualitésKery James a fait rapper l’Atelier et aidé deux jeunes Vernolitains

Kery James a fait rapper l’Atelier et aidé deux jeunes Vernolitains

Kery James a fait rapper l’Atelier et aidé deux jeunes Vernolitains

8 décembre 2017 SpectaclesHome

Kery James : un concert et deux bourses d’études

C’est un concert intimiste et acoustique que nous a offert le pilier du rap français, vendredi 1er décembre. Il a repris ses titres les plus emblématiques de ses 20 ans de carrière et a mis en musique quelques textes d’écrivains et d’hommes politiques ayant laissé une empreinte dans l’Histoire comme Nelson Mandela et Malcom X.  Accompagné par deux musiciens, Nicolas Seguy au clavier et Pierre Caillot aux percussions, leur performance artistique a mis en valeur ses textes, ses rimes et son fameux débit verbal qui le caractérise. Les 500 spectateurs de tous âges ont notamment entonné en chœur les refrains scandés par Kery James.
C’est un rappeur engagé. Ses textes dénoncent les injustices, les bavures policières, le racisme, la pauvreté mais pas seulement. Ils font aussi la promotion de l’éducation et du sens civique. D’où l’acronyme de sa tournée qui signifie : « Apprendre, Comprendre, Entreprendre, Servir ».

En fin de concert, Kery James a appelé deux jeunes femmes sur scène. Pourquoi ? La raison est simple. Il propose une solution aux problématiques qu’il dénonce dans ses textes : il a décidé d’associer son tour de chants à une bourse d’étude. Il a donc donné un coup de pouce financier à deux projets en reversant une partie de son cachet artistique.

Ainsi, Tyron Rodrigues (représenté sur scène par sa sœur Maéva) et Morine Gamarus ont obtenu un chèque de 3000€ chacun. Tous deux habitent des quartiers dits populaires de Vernouillet. Le premier est un jeune sportif, étudiant en techniques de commercialisation et qui souhaite ouvrir un commerce dans son domaine de prédilection et créer sa propre marque de vêtements. La seconde est étudiante en 5ème année d’ostéopathie à Paris. Elle rêve d’ouvrir son cabinet à Vernouillet et de proposer des tarifs raisonnables à ses futurs patients. Mais dans un premier temps, cette bourse va leur permettre de finir sereinement leur cursus universitaire.

Vous étiez à LA soirée rap de la saison. Retour en photos grâce à Arnaud Rouyer

 

La remise des Bourses d’études

Kerry_James_Atelier_Dec_2018_Credit_AR (31)

 

 

 

Partenaires