La saison 2022-23 est en préparation ! Ouverture des billetteries le 24 août à 14h

BILLETTERIE
HomeActualités500 spectacteurs ont pu venir à l’Atelier grâce aux billets solidaires. Merci !

500 spectacteurs ont pu venir à l’Atelier grâce aux billets solidaires. Merci !

500 spectacteurs ont pu venir à l’Atelier grâce aux billets solidaires. Merci !

11 février 2022 Homespectateur

Faire du contexte du COVID une « opportunité » pour proposer des dispositifs solidaires. 

En Italie, on connaît le « café suspendu » : on commande un café, et on en paye deux. Un pour soi et un pour une personne dans le besoin. Ce beau geste de solidarité s’est étendu à la culture. C’est ainsi que depuis octobre 2021, fort de sa mission de service public, l’Atelier à spectacle a mis en place les Billets solidaires. Ce dispositif est né du contexte COVID ; en effet, suite à de nombreux désistements de diffusion de spectacles, les abonnés, plutôt que de se faire rembourser par l’Atelier à spectacle, ont préféré faire don de leurs billets, lesquels ont été transformés en «billets solidaires ». 

Ces contremarques confiées aux acteurs socio-culturels de Dreux et Vernouillet, sont distribuées aux publics éloignés de la culture leur permettant ainsi d’accéder à l’Atelier et à apprécier des spectacles, qui jusqu’à présent ne leur semblaient pas destinés. 

Les dons représentent approximativement 500 billets soit une valeur numéraire d’au moins 5000 euros. 

Plus qu’une distribution de billets gratuits, le dispositif doit permettre de briser les frontières psychologiques et culturelles qui entravent la fréquentation des théâtres et lieux culturels. 

LES BÉNÉFICIAIRES

Les habitants des quartiers prioritaires de Dreux et Vernouillet ont été les bénéficiaires de cette première campagne, mais également les habitants du centre-ville, ce qui a permis une mixité sociale et « un brassage des publics ». 

Ce public est principalement composé d’adultes (73 %), les ados et les enfants accompagnent leurs parents sur les propositions « famille » néanmoins (27%). Sur cette opération, les femmes sont le public-cible et représentent 60% de la totalité du public. Ce sont elles, qui la plupart du temps se présentent avec leurs enfants pour bénéficier des billets solidaires. 

A l’avenir, nous aimerions étendre ce dispositif à la ruralité. 

Toutes les Maisons Proximum de Dreux et les centres sociaux de Vernouillet ont pu mettre en place pour les habitants le principe des billets solidaires. Les personnes-ressources communiquaient leurs besoins pour chaque date. Ainsi, l’Atelier à spectacle a accueilli 500 spectateurs dont 200 Vernolitains et 300 Drouais.

 

BILAN

450 billets solidaires ont été offerts et 50 billets familles achetés par les centres sociaux et Maisons Proximum soit un total de 500 billets. 

.8 spectacles pluridisciplinaires famille ont été ciblés dans la programmation : 

-.Vendredi 8 et samedi 9 octobre : Instante de Juan Ignacio Tula et Yin de la Compagnie Monad (Cirque/Danse) 

-.Samedi 16 octobre : We love Ella de The Amazing Keystone Big Band (Jazz) 

-.Vendredi 22 octobre : La Tortue de Gauguin de la Compagnie Lucomoros (Arts plastiques/Conte/Musique) 

-.Samedi 30 octobre : Pillowgraphies de La BaZooka (Danse contemporaine) 

-.Jeudi 18 novembre : Centaures, quand nous étions enfants du Théâtre du Centaure (Théâtre équestre) 

-.Samedi 27 novembre : L’Expat & Massiwa de la Compagnie Tché-Za (Danses urbaines)

-.Vendredi 3, samedi 4, dimanche 5 : Dans ton coeur de la Compagnie AKOREACRO (Cirque)

-.Vendredi 7 janvier : Eclipse de Basile Narcy (Cirque contemporain/Magie)

.1 master-class de danse urbaine animé par Salim Mzé Hamidi Moissi, directeur artistique et chorégraphe de la Compagnie Tché-Za a été proposé aux adolescents des quartiers de Dreux et Vernouillet. Cette proposition était « couplée » avec les spectacles L’Expat & Massiwa programmés la veille et auxquels devaient assister les jeunes danseurs. 30 adolescents ont pu participer à cette opération grâce aux billets solidaires. 

 

Un véritable succès de l’opération qui se mesure à quatre niveaux

CE DISPOSITIF A PERMIS DE DÉVELOPPER UN RÉSEAU COMPOSÉ DE PROFESSIONNELS DE LA CULTURE ET DU SOCIAL notamment autour de la thématique de la médiation artistique ; des personnes-ressource ont été identifiées dans les quartiers, mairies, centres sociaux des villes de Dreux et Vernouillet par la direction de l’Atelier à spectacle. 

CERTAINS BÉNÉFICIAIRES ONT PRIS CONSCIENCE QUE LA PROGRAMMATION ARTISTIQUE DE L’ATELIER À SPECTACLE S’ADRESSAIT ÉGALEMENT À EUX sans distinction de statut social. Ils ont parfois souhaité profiter à nouveau du dispositif « Billets solidaires » et sont venus à nouveau, fréquenter l’établissement par leurs propres moyens. 

DEVANT LE SUCCÈS DE L’OPÉRATION, LES BILLETS SOLIDAIRES ONT COMMENCÉ À MANQUER. Ainsi, pour répondre à cette affluence, les centres sociaux ont pu permettre aux familles de bénéficier de politiques tarifaires adaptées. Le tarif famille, dispositif fort avantageux au prix unique de 20 s’est fait connaitre auprès des travailleurs sociaux qui désormais l’utilisent régulièrement. 

FINALEMENT, UNE SAISONNALITÉ DE BILLETS SOLIDAIRES EST EN TRAIN DE S’ORGANISER ainsi :

• de septembre à décembre, seront en place les billets solidaires, dispositif encouragé par nos abonnés et fidèles spectateurs,

• de janvier à mai, les dispositifs famille prennent le relais, supportés partiellement par les maisons de quartiers et les collectivités.

Quel avenir pour le dispositif « Billets solidaires » ?

Les donateurs sont volontaires pour continuer ce dispositif à compter de la prochaine saison.

Les maisons de quartiers et les collectivités sont aussi volontaires pour s’impliquer davantage dans la démocratisation culturelle. Ils proposent de choisir des spectacles avec leurs habitants et d’organiser des sorties culturelles afin de les amener à l’Atelier à spectacle. Une réflexion est également en cours pour développer une politique tarifaire adaptée aux groupes et à destination des maisons de quartier, des centres sociaux pour soutenir cette démarche de « sortie culturelle » avec les habitants. 

En conclusion, nous pouvons dire que l’invention des billets solidaires a permis de rebondir sur la période de crise COVID pour faire preuve d’« inventivité solidaire ». Véritable outil de démocratisation culturelle, les billets solidaires n’emploient pas un centime d’argent public pour permettre aux moins favorisés par la vie de fréquenter à leur tour des équipements culturels. Si toutefois, nous l’espérons, les abonnés de l’Atelier continueront généreusement à participer au dispositif des billets solidaires, il n’en reste pas moins qu’il sera nécessaire qu’à leur tour, les collectivités participent à inventer des dispositifs financiers permettant l’adhésion des populations à une politique tarifaire adaptée. 

Partenaires