HomeL’atelierArchivesSaison 2016/2017 Orlando le trio

Orlando le trio

  • "King Kong Power" & "Chansons surnaturelles"

    CHANSON

    3 complices qui se volent tour à tour la vedette

    « Orlando le trio », derrière ce nom de scène inspiré d’un roman de Virginia Woolf, se cachent trois artistes aux multiples talents. Trois personnages à la fois comédiens, musiciens, et chanteurs. Trois personnalités en harmonie. On retrouve la charismatique et déjantée Aïda au piano. Fred le garçon, au piano, clavier, accordéon et ukulélé. La délicate et féminine Christelle, au clavier, percussions, et aux danses endiablées.

    Artistes à la fois indépendants et complémentaires, ils se passent tour à tour le relais pour déployer sur scène un spectacle très intriguant et décapant, à l’esprit cabaret. En jouant leurs chansons autant qu’ils les chantent ils font de leur concert un véritable spectacle. Leurs textes défendent la singularité sur des thèmes aussi fantaisistes qu’inquiétants entre le normal et le surnaturel. « Orlando le trio » plonge le spectateur dans un univers complètement unique – théâtral, vocal, instrumental, drôle et inventif. Il faut les voir pour comprendre !

    Un équilibre harmonieux entre le texte, la musique et le théâtre

    Une rencontre du troisième type

    Ils s’appellent Orlando et ils sont Toulousains ! Ce groupe soudé depuis plus de 10 ans s’est créé en 2004. Orlando est nait de la rencontre entre Aïda Sanchez (chanteuse, chef de choeur de Lila Fichette, compositrice), Christelle Boizanté (comédienne, chanteuse avec les Petites Faiblesses) et Frédéric Marchand (musicien). A l’origine Christelle Boizanté ne voulait plus chanter en trio, Aïda Sanchez tentait de se reconvertir dans la plomberie et Frédéric Marchand se lançait dans une troisième paternité… De leur rencontre naîtra Orlando, un vrai collectif d’auteurs compositeurs interprètes où les textes et les musiques sont façonnés en trio.

    Le nom évoque l’Orlando, héros-héroïne du conte fantastique de Virginia Woolf, où le héros masculin, amoureux de Sasha, la fille de l’ambassadeur de Russie, se réveille un jour en femme.

    Depuis ses débuts, le groupe a produit un EP Nous nous plûmes en 2006, et deux albums, Chansons surnaturelles en 2012 et King-kong power en 2015. Il s’est produit en premières parties (Eric Lareine, Bertrand Belin, Mellismell, Lo Jo Triban…), en salle (La Boule Noire, Le Bijou, Les trois Baudets, Le Studio de l’Ermitage…), mais aussi chez l’habitant (Chant’Appart, Musicalarue…) et a participé à de nombreux festivals (Festival de Marne, Only French, Détours de chant…).

    Aïda Sanchez, a débuté au théâtre dans le duo déjanté « Piano-Panier ». Après s’être produit plusieurs fois au Palais des Glaces, le duo se sépare. Aïda fonde alors une chorale de rue de 40 personnes, «LILA FICHETTE ». Elle met en musique « Les Quatre Jumelles » de Copi ou « La Chanson de la Mer » pour Jacques Nichet et se produit dans les meilleurs festivals de Théâtre de Rue (Aurillac, Châlon dans la Rue…). C’est à cette époque qu’elle fait la connaissance de Frédéric Marchand qui intègre la chorale… Aujourd’hui, avec Orlando, elle compose, écrit, débride sa haine, chante en espagnol et pleure en Français.

    Distribution

    Auteurs, artistes et metteurs en scène : Aïda Sanchez, Christelle Boizanté, Frédéric Marchand

    Chant, piano : Aïda Sanchez

    Chant, clavier, percussions : Christelle Boizanté

    Chant, accordéon, piano, yukulélé : Frédéric Marchand

    Enregistrement et mixage : Serge Faubert

    PRODUCTION : Lala Farcette

    DISCOGRAPHIE
    2006 – EP Nous nous plûmes
    2012 – album Chansons Surnaturelles
    2015 – album King Kong Power

    RECOMPENSES
    2014 – Lauréat 1er prix tremplin francophone « Le Mans Cité Chanson »
    2014 – Prix du public de la musique du PIC D’OR
    2014 – Prix SACEM de la musique du PIC D’OR

    Zoom sur...

    Frédéric Marchand

    Il a débuté au cinéma en tant que producteur et réalisateur de courts métrages. Il devient comédien au théâtre et se produit notamment avec Claude REGY avant de rencontrer l’exubérante chef de chœur de la chorale « Lila fichette » et de se lancer dans la musique. Avec Orlando, il écrit, compose et arrange minutieusement les différentes façons de jouer la musique du groupe.

    Christelle Boizanté

    Elle a été chanteuse dans le trio de chant a cappella « Les Petites Faiblesses », comédienne au théâtre (Compagnie La Part Manquante) et au cinéma (Le Mammouth Pobalski de Jacques Mitch). Elle rencontre Aïda Sanchez à la fin de l’aventure «Lila Fichette ». Au sein du groupe, elle compose et écrit des textes poétiques. La première chanson d’Orlando était d’ailleurs un poème qu’elle avait écrit et qu’Aïda avait mis en musique. C’est à ce moment que Frédéric les a rejointes. Le trio est né.

    Billetterie

    Partenaires