Hillel Kogan

  • « We love Arabs »

    DANSE/THEATRE

    Une pièce d’une rareté nécessaire

    Quand un chorégraphe juif a besoin d’un danseur arabe pour créer un spectacle porteur d’un message de paix : c’est l’histoire de cette pièce. Elle porte un regard drôle et concis sur l’actualité politique d’Israël.

    Cela commence avec un seul en scène. Hillel Kogan réfléchit à haute voix, tel un conférencier parlant des esthétiques de la danse ou un artiste qui, égaré dans les dogmes et les jargons de son art, laisse libre cours à son inconscient tout en s’essayant à des mouvements chorégraphiques comme à la recherche de ses mots. Puis arrive Adi Boutrous et le duo se met en marche de création. Entre mouvements et textes, il règle ses comptes avec tous les clichés. Comme par exemple : tous les arabes sont musulmans ou ils dansent tous la danse du ventre…

    La dérision ne craint pas les caricatures ! Les dialogues, d’une écriture digne des meilleurs auteurs de boulevard, est d’une efficacité dramaturgique et politique redoutable.

    Une entreprise réussie de démolition du mur des préjugés et une dissection des comportements ordinaires exécutée avec humour et subtilité.

     

    DISTRIBUTION

    Texte et chorégraphie : Hillel Kogan

    Danseurs : Adi Boutrous et Hillel Kogan

    Lumière : Amir Castro

    Musique : Kazem Alsaher, Mozart

    Conseillers artistiques : Inbal Yaacobi et Rotem Tashach

    Traduction Française : Talia de Vries

    DIFFUSION : Drôles de Dames

    SOUTIEN : Ministère de la Culture israélien ; Services culturels de l’Ambassade d’Israël à Paris ; du Israeli Lottery Arts Council

    Zoom sur...

    Hillel Kogan, un créateur de danses contemporaines

    Né à Tel Aviv en 1974, de parents ayant quitté l’Union soviétique deux ans plus tôt, cet israélien a commencé très tôt la danse. Cet art a fait partie de son parcours éducatif. Il a obtenu, dans les années 90, son premier diplôme d’art par le département de Théâtre de son lycée. Il est parti ensuite faire ses études au sein du studio de danse Bat Dor à Tel Aviv, puis, au studio Merce Cunningham à New-York.

    Très vite, il a intégré différentes compagnies internationales dont la Bikurei Machol, la Nomade Dance Compagny de Suisse ou le Ballet Gulbenkian du Portugal. De 2005 à 2015, il est l’assistant chorégraphe de Ohad Naharin et, à ce titre, travaille comme danseur et directeur de répétition avec le Batsheva Ensemble. Dans cette compagnie, il apprend à développer la méthode de danse baptisée « Gaga » qui base la mise en mouvement de l’être sur l’écoute du corps et des émotions.

    Membre actif des communautés de danse israélienne et internationale en tant que chorégraphe indépendant, auréolé de plusieurs distinctions et récompensé par des prix prestigieux, il est actuellement directeur des programmes éducatifs et directeur artistique de la série de spectacles « Batsheva Hosts » au sein de la Batsheva Dance Company. Il enseigne dans le monde entier. C’est un passionné !

    Sa première expérience de chorégraphe fut en 1996. Au cours de ses neuf premières années, il fait surtout de courtes créations. Il prend le temps de développer sa grammaire et son vocabulaire chorégraphique.

    En 2011, il signe son premier long ballet : « The Rite of Spring » ; puis en 2013 : « We love Arabs ». En 2015, il est nommé par le Ministère de la Culture comme co-directeur artistique du Festival Curtain Up, un important festival de danse en Israël.

    A lire

    RECOMPENSES

    • 2009 – Prestigieux Prix israëlien « Teva » catégorie danseur
    • 2010 – Yair Shapira Prize pour son travail de chorégraphe, danseur et enseignant.
    • 2013 – Attribution du titre de « Créateur Remarquable » par le Cercle des Critiques de danse israélien, pour sa pièce « WE LOVE ARABS »
    • 2015 – Lauréat du Landau Prize décerné par la Fondation de la Loterie Nationale. Nomination comme directeur artistique du festival israélien de danse « Curtain Up ».

    SPECTACLES

    • “PRETZLE“ (1999). Prix du meilleur jeune chorégraphe”.  Tournée en Israël et au Portugal.
    • “TORMENTA, BERINGELA E HARMONIA“ (1999). Collaboration à l’écriture et à la création pour le Ballet National Portugais.
    • “WELCOME TO HEAVEN“ (2003) créé au festival de danse de Almada, Portugal.
    • « THE AFTERNOON OF ADOLF » (2006). Hommage à « L’après-midi d’un Faune » de Nijinsky.
    • « AFTER THE BOLERO » (2007). Création au Curtain Up Festival, Tel Aviv.
    • « EVERYTHING » (2008). Création au Curtain Up Festival, Tel Aviv.
    • « RITE OF SPRING » (2011). Création au « Tmuna Theater », Tel Aviv.
    • « OBSCENE GESTURE » (2012). Création au Curtain Up Festival, Tel Aviv.
    • « WE LOVE ARABS » (2013). Première : 2013 Intimadance Festival, Tmuna Theater, Tel Aviv.
    Site officiel
    Billetterie

    Partenaires