HomeL’atelierArchivesSaison 2016/2017 Ben Mazué

Ben Mazué

  • "33 ans"

    CHANSON / SLAM

    L’âge de la maturité

    33 ans est une mise à nu pudique et poétique : l’acceptation de soi, la vie conjugale, le deuil, la paternité mais aussi la retraite ou encore la première fois… Toutes les étapes de la vie sont croquées sans tronquer ni tricher et mises en musique à la sauce de Ben Mazué, c’est-à-dire entre hip hop, slam, douces mélodies et chanson.

    Son style musical est influencé par la culture noire américaine qu’il découvre durant sa jeunesse. Le chanteur se dit « attiré par les projets un peu en marge du hip-hop, ceux qui empiètent sur la chanson ». Il aime citer Lauryn Hill parmi ses influences, qui combine soul, hip-hop et chanson, ainsi que Wyclef Jean.

    Avec une écriture juste, l’auteur s’attaque aux à-priori et les dégoupille un à un. Pour arranger ces tranches de vie, Ben Mazué s’est entouré d’un Niçois, comme lui, Medi, l’arrangeur de Charlie Winston, qui a su donner une nouvelle naissance aux morceaux. Mais aussi à Guillaume Poncelet, qui a travaillé avec Ben l’Oncle Soul et Gaël Faye. Il a su comprendre les mots et les mélodies sans les brusquer. Le résultat est une élégante osmose qui fait autant sourire que pleurer. Il a retrouvé Clément Simounet acolyte des premières heures et Lenox qui, depuis l’île de Ré a transformé un On ne sait pas quoi en un Ruby inspiré.

    Sur scène, Ben Mazué embarque dès les premiers mots le public dans son voyage à travers les âges. Avec son physique élancé, quand il entre sur scène, on a l’impression que le noir de la salle va l’avaler. Et non ! Ses mots chantés, rappés, parlés font mouche de suite, et libèrent les émotions, aidés par son timbre de voix chaud, qui vont du rire aux larmes. Entre humour, autodérision et confidences, Ben Mazué vous offre une histoire, un dialogue ou un sentiment.

    Portraits d’hommes et de femmes. Un concert empreint d’une sincère simplicité.

    Note de l’artiste

    « L’idée était de parler de moments un peu clichés de la vie, mais sans clichés. Je voulais y raconter une histoire à travers des portraits à différents âges. C’était aussi une façon de ne pas parler trop de moi. C’est un concentré de ce que j’ai vécu ces trois dernières années : j’ai eu deux enfants, j’ai perdu un parent. Tous mes idéaux ont été chamboulés. »

    « C’est vrai que j’ai été un grand aficionado de ce style de musique. Quand on aime la poésie et qu’on est né dans les années «80», on a tous eu un passage rap parce que c’est là que les plus belles poésies ont vu le jour… Mais ce n’est pas du tout mon parcours. Le mien est fait de passages dans les festivals de chanson française et j’ai l’impression de faire complètement partie de cette veine-là. »

    Distribution

    Interprète : Ben Mazué

    Claviériste : Robin Notte

    Manager : Fabrice Martinez

    Régisseur son : Fabien Aubert

    Metteur en scène : Christophe Gendreau

    PRODUCTION : Columbia (Sony) ; Compagnie Furax ; Chainon Manquant

    DISCOGRAPHIE  
    Ben Mazué – 2011
    33 ans – 2014

    RECOMPENSES  
    2006 : Prix SACEM des découvertes
    2008 : Prix Paris Jeunes Talents
    2010 : Lauréat du FAIR

    Zoom sur...

    Ben le Niçois !

    Ben Mazué est né dans les Alpes-Maritimes en 1981. Auteur-compositeur-interprète et musicien français, il se destinait à une branche professionnelle. Diplômé de médecine, il se lance dans la musique à l’âge de 25 ans.

    Il entre au conservatoire pour étudier le piano. Petit, sa famille s’installe à Paris. À l’adolescence, il choisit de rester dans la capitale alors que ses parents retournent dans le sud. Il y termine ses études. Il débute en se produisant dans les bars en duo, avant d’intégrer le groupe La Plage. Le Prix SACEM (2006) attribué lors du Festival Jacques Brel à Vesoul, puis le Prix Paris Jeune Talents (2008) et FAIR (2010), lui permet d’obtenir une petite notoriété. Il enchaîne les premières parties de Anis, Tété ou Hocus Pocus et de débuter ses premiers concert en solo comme au Printemps de Bourges et aux Francopholies.

    Son premier album paraît en octobre 2011. Les titres Confession d’un rap addict et Mes monuments sortent en single. Le tire, C’est léger, est interprété en duo avec la chanteuse Pauline Croze. Ben Mazué est par ailleurs auteur. Il a notamment écrit des textes pour Axelle Red.

    Billetterie

    Partenaires