jeunesse scolaires primaire maternelle

Scolaires

Maternelle / Primaire

HomeLes activités jeunesseScolairesMaternelle/ Primaire

L’école du spectateur

ou comment assister aux spectacles « autrement »

Les professionnels (théâtres, services culturels, artistes et pédagogues…) sont désormais conscients que la notion de « public jeune » s’inscrit avant tout dans un cadre plus général de « public novice » (n’incluant pas de notion d’âge) et qu’il faut aller à sa rencontre selon des modalités spécifiques. Place aux mômes, l’Ecole du spectateur est né de ce constat en 2004 à l’Atelier à spectacle, la Scène conventionnée de l’Agglo du Pays de Dreux.

Objectifs pédagogiques

C’est la onzième année que l’Atelier à spectacle, en partenariat avec l’Inspection Académique d’Eure-et-Loir, mène cette action en direction des classes de cycle 3 (CE2, CM1, CM2) des circonscriptions Dreux 1 et 2. Place aux mômes, l’Ecole du spectateur propose des pistes de travail comme « préparer », « voir », « comprendre » et « produire » mais son rôle est aussi de favoriser la découverte d’une pratique culturelle sans oublier le plaisir.

« Préparer »

L’approche de chaque enseignant est déterminante dans la manière de préparer sa classe mais Place aux mômes, L’école du spectateur souhaite avant tout privilégier les notions de mise en appétit, de découverte et de plaisir. Visite complète de la salle de spectacle et découverte de l’envers du décor. Rencontre avec les équipes administratives et techniques des lieux. Rencontres / ateliers avec des artistes programmés. Le travail de préparation consiste à « abaisser des barrières », à « lever des obstacles » et à apporter les outils de compréhension historiques, culturels, artistiques ou sociaux.

« Voir »

Il faut que l’enfant puisse rendre compte de ce qu’il a vu en faisant une bonne lecture et une analyse juste de la représentation comme le recensement ou l’inventaire des signes, des effets sonores, des lumières, des costumes, de la mise en scène. Assister au moins à un spectacle sur le temps scolaire. Assister à un spectacle en séance tout public avec ses parents.

« Comprendre »

La préoccupation des enseignants est de s’assurer que les élèves comprennent le spectacle et échangent sur leurs interprétations. Les outils de lecture, les astuces pour favoriser l’écoute, la définition d’un vocabulaire commun à utiliser comme « lanceur » lors de discussion en classe ou « l’image du spectacle que je garde » ou bien « j’ai compris ou pas compris » sont à la base des échanges et des temps de formation des enseignants.

« Produire »

Les productions d’écrits (comptes-rendus de visite, interviews d’artistes, feuilles de salle, etc.) et d’arts plastiques (maquettes, dessins, photographies) font l’objet d’une valorisation annuelle :

  • L’édition d’une brochure (44 pages) regroupant une sélection des travaux de toutes les classes du département engagées dans ce même projet
  • La réalisation d’expositions temporaires
  • Les productions numériques (TICE) font l’objet d’une utilisation soutenue (correspondance avec les artistes, entre partenaires etc.) et dorénavant Internet (site web) est le moyen d’informer, à usage de tous les partenaires (enfants, parents, enseignants, conseillers pédagogiques, médiateurs culturels, artistes, institutionnels).

« Former » et « Evaluer »

Le projet Place aux mômes, L’école du spectateur bénéficie d’une place dans le plan de formation des enseignants sous la forme d’animations pédagogiques.

Les spectacles Ecole du spectateur

Partenaires