HomeActualitésL’humour et la danse au service de la fraternité

L’humour et la danse au service de la fraternité

L’humour et la danse au service de la fraternité

7 février 2018 SpectaclesHomeMédiation

Entre comédie et chorégraphie…

Mercredi 25 janvier, avec « We love arabs », nous avons assisté à travail de création plus qu’à une représentation chorégraphique.

Hillel Kogan interprétait un chorégraphe juif en manque d’inspiration et emplie de préjugés face à ses voisins arabes (musulmans). Pour sa nouvelle création, son idée de départ partait d’un bon sentiment : travailler sur les identités, les liens fraternels et la solidarité. Il décide de former un duo et prend pour interprète un danseur arabe. Le cour magistral commence. On sent le chorégraphe, au départ arrogant, un peu perdu et maladroit car ses idées reçues sont remises en cause par le personnage et le talent de Mourad Bouayad qui joue le rôle de Habi Boutrous, un danseur arabe chrétien qui ne danse pas que la danse du ventre ! Celui-ci ne se déstabilise pas face aux remarques du chorégraphe. Il offre de très beaux mouvements dansés et un recul pacifique et amusé sur la situation.

Le duo nous enchante avec un final dansé où les corps ne font qu’un, où la question de l’origine a disparue et où les deux danseurs s’entraident. Lorsque les deux interprètes sont descendus dans le public, nous avons même eu droit à un fou rire partagé avec les spectateurs.

Un magnifique spectacle de danse contemporaine qui a enchanté et fait rire 200 personnes.

Retour en images grâce à Arnaud Rouyer :

 

 

 

 

 

Partenaires