HomeActualitésLa Compagnie des Trois Points de Suspension révise avec humour la leçon de la Françafrique

La Compagnie des Trois Points de Suspension révise avec humour la leçon de la Françafrique

La Compagnie des Trois Points de Suspension révise avec humour la leçon de la Françafrique

30 novembre 2017 HomeNon classéSpectacles

Qu’est-ce que la Françafrique ?

La Françafrique est un obscur réseau d’influences visant à préserver les intérêts de l’Europe en Afrique, sur fond de coups d’Etats, de bains de sang, d’alliances troubles, de détournements de fonds et de financements illégaux de partis politiques, de 1958 à nos jours.

Parmi les personnalités françaises politiques impliquées, toutes les sensibilités politiques sont représentées : le Général de Gaulle, l’initiateur et Jacques Foccart, son homme de l’ombre ;  le mercenaire Bob Denard ; Valérie Giscard-d’Estaing ; François Mitterrand et son fils Jean-Christophe  ; Charles Pasqua ;  Jacques Chirac jusqu’à Nicolas Sarkozy ; des colonisateurs Belges ; des chefs d’entreprises comme Vincent Bolloré et Martin Bouygues ; des hommes politiques africains : Thomas Sankara, Blaise Campaoré, Félix Houphouët-Boigny surnommé « le sage » et grand ami de Jacques Foccart, Eyadema, Omar Bongo…

Le terme Françafrique a été créé par le Président Ivoirien Félix Houphouët-Boigny.

Jacques Foccart et Félix Houphouët-Boigny
Jacques Foccart et Félix Houphouët-Boigny

Aujourd’hui, les liens entre la France, l’Allemagne, la Grande-Bretagne et la Belgique et leurs anciennes colonies d’Afrique du Nord, de l’Est, Centrale ou de l’Ouest ne sont toujours pas démêlés. Le partage et la jouissance des richesses considérées comme indispensables (hévéa, gaz naturel, pétrole, cacao, diamant, uranium, or…)  ne font toujours pas l’objet de contrat d’exploitation d’une transparence totale.

Pourquoi ce seul en scène documentaire ?

 » Pourquoi cette Afrique rencontrée est-elle tellement différente de celle que nos médias nous présentaient ? Comment l’avidité et l’impérialisme ont pu pousser des pays à armer des guerres civiles pour pouvoir négocier des matières premières au plus bas prix ? C’est grâce à ces matières premières que nous avons de l’électricité et des puces électroniques dans nos téléphones. Alors a-t-on vraiment envie que cela s’arrête ? Et comment se débarrasser du sentiment de culpabilité qui habite chaque blanc voyageant en Afrique avec ses appareils photos, ses lunettes Ray Ban et ses assurances santé ? On ne peut pas. Il nous restait plus qu’à faire un spectacle. « : tel est le questionnement de départ de Jérome Colloud, acteur et co-auteur de la pièce.

zorro

Très bien documenté, Jérôme Colloud avance les faits -terribles- au fil des imitations, des chansons désinvoltes, des bruitages et des discours déclamés. Il ajoute : « Les morts se comptent en million, les coups de machette aussi mais là où la justice ne passe pas, ou peu, il ne reste que le public pour condamner, à travers son rire, les drames, les impostures et les méfaits de nos concitoyens. »

« La Grande Saga de la Françafrique » est une fable satirique à l’humour ravageur.

 

Cinquante ans d’histoire en quatre-vingts minutes

Cette joyeuse leçon d’histoire républicaine a pour point de départ un élément de fiction : Jacques Foccart, futur empereur des affaires africaines découvre un livre « Le Livre du Mal », détaillant les recettes pour garder la mainmise sur les richesses du continent africain. A partir de là, toute la matière utilisée par les auteurs Nicolas Chapoulier et Jérôme Colloud est réelle : discours marquants, événements médiatiques, sources documentaires…

Ce cours d’histoire-géo hilarant pointe les échecs de la décolonisation. La compagnie des Trois Points de Suspension fait le portrait cynique des arrangements qui se jouent dans les hautes sphères depuis un demi-siècle.

C’est une saga, un show !

Jérôme Coulloud / Les 3 points de suspension@Vincent Muteau.jpg
Jérôme Colloud / Les 3 points de suspension@Vincent Muteau.jpg

Ce seul en scène possède tous les codes du mauvais scénario : rebondissements improbables, stratagèmes grossiers, personnages machiavéliques. On pourrait croire à une grande illusion. Pourtant les situations sont vraies. C’est aussi hilarant que terrifiant !

Tout de blanc vêtu, cravate satinée et chaussures cirées, Jérôme Colloud a choisi de faire proche de la comédie musicale pour étayer ses propos et pour entrer dans la peau de ses personnages. Ceux-ci sont des caricatures qu’aucune barrière morale ne peut freiner. Il a le don de rendre burlesques la mauvaise foi et les ambitions meurtrières des protagonistes. Très physique, peuplé de mimes, de chants, de bruitages bricolés, de chuintements sampler, ce spectacle est très drôle.

Jouer la carte du théâtre engagé est un pari audacieux et souvent périlleux. La compagnie des Trois Points de Suspension l’a réussi car cette pièce peut se féliciter de faire l’effet d’une claque salutaire.

« La Grande Saga de la Françafrique » est l’occasion de réviser d’un œil critique les relations qui unissent le Pays des Droits de l’Homme et le Berceau de l’Humanité.

Rendez-vous le Vendredi 8 décembre à 21h !

 

 La françafrique est toujours d’actualité. Voici une vue des médias d’ici et d’ailleurs, une liste non exhaustive d’articles publiés d’août à novembre 2017.
  • La position d’Emmanuel Macron : « Il revendique un renouvellement de méthode et de gouvernance en France comme à l’international »/ Emmanuel Macron a entrepris une tournée dans les Etats africains, les 27 et 28 novembre 2017. Vu dans l’opinion.fr (média d’opinion, engagé, uniquement sur le net), novembre 2017
  • Et l’Afrique ? Le rapport de l’Association Survie  appelle à la transparence sur la coopération militaire et policière entre la France et certains états francophones africains. Un article sur ce sujet est à la une de AfriK.com (quotidien africain sur le Internet) , novembre 2017
  • Jacques Foccart vu par la jeunesse africaine (magazine francophone hebdomadaire fondé à Tunis en 1960, mais basé en France depuis 2014) en septembre 2017
  • Sans oublier, le courrier International qui proposait un article sur la mise en place d’un Conseil présidentiel pour l’Afrique rattaché directement au Chef d’Etat français, en août 2017.

 

Partenaires