HomeActualitésGaël Faye vu par les bibliothécaires de l’Odyssée

Gaël Faye vu par les bibliothécaires de l’Odyssée

Gaël Faye vu par les bibliothécaires de l’Odyssée

9 novembre 2017 HomeSpectacles

Prix Goncourt des Lycéens 2016

Credit Pierre-Yves CALVAT
Credit Pierre-Yves CALVAT

Gaël Faye, artiste franco-burundais, est un talent aussi bien en tant qu’auteur que slameur. Il a eu un succès d’estime avec « Pili pili sur un Croissant au beurre » son premier album, puis un prix Goncourt des lycéens avec son premier roman « Petit Pays » en 2016. Ensuite, un concert hybride qui affiche complet. Enfin, un deuxième album « Rythmes et Botanique » qui a atteint les premières places des ventes dès sa sortie en début d’année.

L’Atelier à spectacle a pour consœur à l’Agglo du Pays de Dreux, la médiathèque de l’Odyssée. Quoi de mieux que de demander l’avis aux expertes de la lecture publique et de l’écoute musicale sur ce phénomène artistique qu’est Gaël Faye.

Que pense Valérie Egreteau, Responsable de l’espace discothèque et vidéothèque, de ce slameur ?

Valérie entouré de Severin et son contrebassiste Jérôme Arcache (janv 2017)
Valérie entourée de Severin et son contrebassiste Jérôme Arcache (janv 2017)

« J’aime beaucoup le travail de Gaël Faye. J’ai dévoré son bouquin. Dans son livre comme dans sa musique, je trouve qu’il rend perceptible l’atmosphère, l’ambiance. A l’exemple d’un tableau, il y a le premier plan qui pourrait être ses mots, son message, et ensuite le paysage, les couleurs au second plan. Chez lui, tout est au premier plan. On ressent tout cela grâce à une musicalité très forte et à sa façon de dire, à ses descriptions. Du coup, l’ambiance transcende les mots. Il nous transporte dans son univers.

« Petit Pays » parle d’un sujet grave et en même temps ce roman met en avant son amour pour son pays de naissance. On le ressent plus qu’on ne le lit. Et c’est là que l’on remarque tout le talent d’auteur. Je ne connais pas l’Afrique. A la lecture de ses textes, j’ai pu sentir la terre et à l’écoute de ses albums, je voyage.  »

Elodie Baker, bibliothécaire à l’espace jeunesse

19756577_10214148888466040_6992236634376151569_n« J’ai lu le livre dès sa sortie en librairie et quelques mois plus tard, il a été primé. J’ai beaucoup aimé. On est happé par l’aventure du petit Gabriel. Ce livre est instructif car il nous fait découvrir un événement historique assez méconnu par les occidentaux qu’est le génocide au Burundi. On découvre cette période tragique à travers les yeux d’un enfant. C’est prenant. Même si c’est romancé, on ressent une part de vécu dans son texte.

Ce que j’ai beaucoup aimé, ce sont ses descriptions pour contextualiser : le paysage, l’atmosphère, la culture. Par exemple, la chaleur, je l’ai ressentie !!!

Ce livre n’est pas pathos. Il est agréable à lire. A mettre entre toutes les mains !  »

 

En espérant que ces avis vous ont donné envie de découvrir les œuvres littéraires et musicales de Gaël Faye…nous vous attendons mercredi 15 novembre à 21h.

Partenaires